Les 7 plaies d'Égypte

LES 7 PLAIES D'ÉGYPTE

de lecture - mots

Vous souhaitez comprendre l’histoire des 7 plaies d’Égypte ? Vous voulez comprendre pourquoi elles sont arrivées et en quoi leur apparition a bouleversé l’Égypte ?

En tant que passionnés de l’Égypte, nous sommes là pour vous guider dans ce récit biblique ayant conduit à la séparation de deux peuples : les peuples hébreu et égyptien.

Contrairement à ce que l’on entend souvent, il y a bien eu 10 et non 7 plaies d’Égypte :

  1. La transformation de l’eau du Nil en sang
  2. L’invasion des grenouilles
  3. L'invasion des poux, puces et moucherons
  4. La horde d’animaux sauvages
  5. La fièvre animale
  6. La propagation des furoncles
  7. L’invasion des criquets
  8. Le torrent de grêle
  9. L'obscurité totale
  10. L'ultime fléau

Après cette lecture, les 10 plaies d’Égypte ayant ravagées l’Égypte antique dans la Bible n’auront plus aucun secret pour vous !

Découvrons tout cela ensemble !

Les trois « plaies douces »

Enfants, nous étions nombreux à avoir lu dans la Bible comment le peuple hébreu vivant sur le plateau du Gosen en Égypte souffrait sous la cruelle domination des pharaons égyptiens.

Élevé comme le frère du pharaon d’Égypte, Moïse, comprend après une visite du campement des hébreux qu’il a été adopté très jeune. Il apprend alors qu’il appartient à ce peuple hébreu opprimé depuis des siècles par les Égyptiens.

Moïse fait subséquemment la rencontre de Dieu dans le désert qui lui demande d’aller défendre la cause des juifs, ces anciens habitants d’Israël, auprès de son ancien frère : le pharaon.

Ainsi, au début de cette histoire, Moïse demande au pharaon de laisser le peuple hébreu retourner dans son pays natal en Canaan. Cependant, celui qui dirige l’Égypte d’une main de fer depuis des années refuse.

En conséquence, dix fléaux sont envoyés par Dieu aux Égyptiens dans une démonstration divine de puissance et de mécontentement destinée à persuader le pharaon de revenir sur sa décision.

1) La transmutation de l’eau du fleuve du Nil en sang

La première des 10 plaies d’Égypte est la transformation des eaux du Nil en sang.

Lorsque pharaon persista dans son refus de libérer les enfants d'Israël, Moïse et son frère Aaron l'avertirent que Dieu le punirait lui ainsi que son peuple.

Moïse marcha avec Aaron jusqu'au bord du fleuve. Là, Moïse leva son bâton et frappa l'eau, ce qui la transforma en sang. Tout le peuple d'Égypte et le pharaon virent ce miracle et furent stupéfaits. La transformation du fleuve en torrent de sang eut deux conséquences : les poissons du Nil moururent, et une odeur pestilentielle envahit les rives du fleuve.

La transformation du Nil en sangBien qu’impressionnante, la première des 10 plaies d’Égypte n’affole pas plus que ça les Égyptiens qui ont déjà vu l’eau du Nil devenir rouge à cause de la prolifération de certaines algues.

De plus, il devient alors impossible pour les Égyptiens de boire l'eau du Nil. Deux solutions s’imposent alors pour le peuple : creuser profondément dans le sol pour trouver de l'eau ou attendre les crues en priant pour que le sang disparaisse.

Malheureusement pour les Égyptiens, aucune source souterraine n’est découverte. De plus, les crues du Nil et toutes les eaux d'Égypte, où qu'elles se trouvent, se sont transformées en sang.

Ainsi, les poissons meurent par milliers dans les rivières et dans les lacs. Pendant une semaine entière (avant que la malédiction s’achève) les hommes et les animaux souffrent d’une soif terrible. Cependant, le pharaon ne céda aucunement, ne croyant pas à la provenance divine de ce miracle.

Bague pharaon de Moïse

2) L’invasion des grenouilles

Le premier fléau n’ayant pas suffi à convaincre le pharaon de laisser partir le peuple hébreu, un deuxième fléau se profile pour Égypte.

Moïse décide de se rendre sur le bord du Nil sur lequel il étend sa main. Immédiatement, les grenouilles affluent et pénétrèrent dans toutes les maisons (ce qui inclue également les cuisines et les chambres à coucher). Ainsi, partout où un Égyptien regardait, il trouvait des grenouilles gluantes et énormes à perte de vue.

Le pharaon prend alors peur et demande à Moïse de prier son dieu pour délivrer l’Égypte du fléau des grenouilles. Il promet qu’en contrepartie, il libérera le peuple hébreu sur-le-champ. Moïse prie et les grenouilles trépassent toutes en un instant. Mais aussitôt, le pharaon rompt sa promesse et refuse de laisser partir le peuple de Moïse.

Le fléau des grenouillesLa plaie des grenouilles est certainement l’une des plaies les plus basses et conduisit bon nombre d’Égyptiens à la folie.

3) L’invasion des poux, puces et moucherons

Après la tromperie du pharaon : quelque chose qui paraissait prévu par le dieu de Moïse va se produire. Les nombreux cadavres de grenouilles vont attirer des millions de poux, puces et moucherons.

Ceux-ci vont être si nombreux qu’ils vont constituer de gigantesques nuages noirs qui obscurciront le ciel d’Égypte. Les hommes et les animaux privés de Soleil souffrent de terreur et d’angoisse. Quant à lui, le pharaon résiste à la facilité de libérer les enfants d’Israël et ne cède toujours pas à la demande de Moïse.

Les trois « plaies violentes »

Malgré les trois premières plaies d’Égypte, le pharaon refuse de laisser partir les Hébreux et au contraire durcit leurs conditions de vie. Il voit dans ces trois événements un simple hasard : c’est peut-être de surprenants aléas naturels mais ce n’est certainement pas une punition divine. Moïse et Dieu doivent donc frapper l’Égypte encore plus durement.

4) La horde d’animaux sauvages

Le quatrième fléau qui frappa les Égyptiens consistait en l’envoi par Dieu d’hordes d'animaux sauvages parcourant la totalité du pays et détruisant tout sur leur passage. Seule la province de Gosen (où habitaient les enfants d'Israël) était à l'abri de ce fléau.

Les hordes sauvages ravagèrent les récoltes égyptiennes et plongèrent le royaume dans la famine. Une fois de plus, le pharaon promit de laisser partir les Hébreux. Moïse pria Dieu, et les animaux sauvages disparurent. Mais dès qu'ils furent partis, le pharaon retira sa promesse une nouvelle fois et refusa la demande de Moïse.

Le film Exodus opposant Pharaon et MoïseDans le film « Exodus », Moïse est dépeint comme un homme repenti de sa condition d’ancien prince d’Égypte changé et prêt à prendre les armes pour défendre son vrai peuple.

5) La fièvre animale

La cinquième plaie fut une des plus terribles : une fièvre mortelle tua la plupart des animaux des Égyptiens. Le peuple d’Égypte fut affligé par cette plaie car il vu périr non seulement le bétail des champs mais aussi les chevaux du pharaon faisant la fierté de la nation ainsi que les animaux sacrés considérés comme les incarnations terrestres de leurs dieux !

Miraculeusement, le peuple de Moïse fut épargné par ce fléau, pour la cinquième fois. Cette étrangeté rendit encore plus déraisonnable le pharaon. Il s’élança sur le porche de son palais et cria au ciel, vers le dieu hébreu : « Ton peuple ne quittera jamais l’Égypte et cela peut importe les souffrances que tu infligeras à mon peuple ! »

6) La propagation des furoncles

Puis suivit la sixième punition : les furoncles. Dieu ordonna à Moïse de retirer les cendres des fourneaux égyptiens où travaillent de force les Hébreux. Dieu demanda ensuite à Moïse de répandre ces cendres vers le ciel. Le vent souffla et les cendres provoquèrent des furoncles sur la peau des hommes et des bêtes dans tout le pays d'Égypte.

Les proches du pharaon, ses soldats et ses serviteurs commencèrent à mourir. L’épouse du pharaon, elle-même, succomba à la sixième plaie. Mais une fois de plus, toute la tristesse du pharaon ne le poussa qu’à opprimer encore plus le peuple juif.

Les quatre « terribles plaies »

Malgré les six premières plaies ayant conduit à la mort du bétail, à la famine et à la mort de milliers d’Égyptiens, le peuple hébreu est toujours réduit en esclavage par l’Égypte. Le pharaon en est maintenant convaincu : les Hébreux resteront pour toujours esclaves des Égyptiens et seule la mort pourra les libérer de leur condition.

7) Le torrent de grêle

Moïse annonça au pharaon qu'une tempête de grêle d'une violence sans précédent allait tomber du ciel et qu’aucun être vivant, aucun arbre, aucune herbe n’échapperait à sa fureur. Moïse prévint cependant les Égyptiens qu’un toit solide pourrait tout de même protéger les hommes de ce fléau. La majorité des Égyptiens écoutèrent Moïse. Néanmoins, quelques imprudents et têtus laissèrent leur bétail avec leurs serviteurs dans les champs.

Lorsque Moïse étendit son bâton, la grêle se déversa avec violence et un tonnerre assourdissant se fit entendre. Les hommes et les bêtes exposés à sa rage moururent sur place. Les champs furent ravagés par la grêle et les arbres tombèrent.

Ainsi, les minces espoirs d’une récolte satisfaisante en dépit des plaies précédentes s’écroulèrent.

Le tableau : Les sept plaies d'ÉgypteLe mythe des 7 plaies d’Égypte (contre les 10 de la Bible) est aujourd’hui ancré dans la pensée collective notamment par le célèbre tableau de John Martin « Les 7 plaies d’Égypte » peint en 1823.

Déboussolé, le pharaon envoya chercher Moïse et reconnut les souffrances qu’il avait infligées au peuple juif. Moïse releva alors son bâton et la tempête cessa.

Le peuple hébreu allait enfin pouvoir retourner sur sa terre natale et les négociations traitant de leur retour commencèrent. Le cœur de pharaon resta cependant pétri de colère.

8) L’invasion des criquets

Le temps passa et l’Égypte se remit lentement ses peines. Vint alors la veille du départ des Hébreux. Moïse et Aaron rendirent visite au pharaon pour s’excuser des souffrances qu’avaient dû subir le peuple égyptien.

Toutefois, au lieu d’accepter ces excuses et de bénir le voyage de Moïse et des siens, le pharaon imposa à Moïse que seuls les hommes puissent partir tandis que leurs femmes, leurs enfants et leurs biens resteraient en Égypte.

Moïse et Aaron refusèrent cette offre ce qui plongea le pharaon dans une colère noire. Moïse l'avertit malgré tout de nouvelles et indicibles souffrances qu’allait subir l’Égypte si le pharaon ne changeait pas une nouvelle fois d’avis. Néanmoins, le pharaon resta inflexible, le cœur rongé par la haine et la soif de vengeance.

Une des dix plaies d'ÉgypteLes invasions de sauterelles sont récurrentes à cette époque en Égypte, mais la 8ème plaie d’Égypte amène une nuée d’insectes bien plus conséquente qu’en temps normal. Celle-ci ne laisse aucune culture intacte.

Dès que Moïse quitta le palais pharaonique, il leva les bras vers le ciel et le vent amena des essaims de sauterelles qui dévorèrent tout ce qui avait échappé à la grêle et aux fléaux précédents. Jamais dans l'histoire de l'humanité il n'y avait eu un essaim de sauterelles aussi dévastateur que celui-ci.

Le pharaon envoya à nouveau chercher Moïse et Aaron et les implora de prier Dieu afin qu’il arrête l’invasion d’insecte. Moïse accepta et Dieu poussa les sauterelles avec le vent dans la mer. Lorsque le calme revint, l'obstination du pharaon revint elle aussi. Ce dernier refusa à nouveau de libérer le peuple d'Israël.

9) L'obscurité totale

Pour que le pharaon accepte de libérer les femmes et les enfants hébreux, Moïse demanda à Dieu un nouveau fléau. Dieu répondit en créant subitement un épais et impénétrable voile d'obscurité qui éteignit toute lumière sur terre comme dans le ciel.

Les Égyptiens furent rapidement saisis de peur et restèrent figés à la place où ils se trouvaient, debout ou assis. Il n'y avait de lumière qu'à Gosen où habitaient les enfants d'Israël.

Cependant, contrairement aux plaies précédentes, tous les Juifs ne furent pas protégés de ce fléau. En effet au fil des années certains d’entre eux avaient tenté de s’intégrer au mode de vie égyptien. Ces derniers ne voulaient donc plus quitter l’Égypte : ceux-là furent tous retrouvés mort quand la lumière revint.

De nouveau, le pharaon essaya de négocier avec Moïse et Aaron. Il les autorisa à partir avec l’ensemble de leur peuple mais à condition de laisser leurs troupeaux pour compenser les malheurs subis par les Égyptiens. Moïse et Aaron l'informèrent qu'ils n'accepteraient rien de moins qu'une liberté totale pour les hommes, les femmes et les enfants incluant l’intégralité de leurs biens.

Le pharaon se mit alors en colère (pour changer des huit fois précédentes !) et ordonna à Moïse et à Aaron de partir et de ne jamais revenir. Il les avertit que s'ils revenaient devant lui, il les tuerait de ses propres mains quelles que soient leurs raisons.

Moïse répondit qu’il ne viendrait plus jamais de son propre chef dans le palais du souverain d’Égypte. En effet, Dieu enverrait une autre et dernière plaie sur l'Égypte et après cette ultime plaie, c’est le pharaon lui-même viendra trouver les chefs des Hébreux pour les supplierait de quitter l'Égypte sans délai !

Colliers égyptiens de l'Égypte millénaire

10) L’ultime plaie d’Égypte

Deux semaines avant l'Exode hors d’Égypte, Dieu dit à Moïse : « dans trois jours, que chaque foyer prenne un agneau, le tue et marque sa porte de son sang ». Dieu se tourna ensuite vers Aaron : « par ce sacrifice, vous sauverez les maisons des enfants d'Israël tandis que les Égyptiens seront terriblement frappés ». Ainsi commence l’ultime plaie d’Égypte.

Moïse expliqua tout cela aux siens auquel il fallut beaucoup de foi et de courage pour exécuter ce commandement car les agneaux des animaux sacrés pour eux. Mais devant un ordre direct de Dieu, tous les hébreux obéirent et sacrifièrent leurs moutons.

Quand les préparatifs furent terminés, Dieu attendit minuit puis commanda l’ultime punition de l’Égypte. Celle-ci frappa les premiers-nés de tout le pays qui moururent instantanément. Aucun enfant égyptien n’y échappa : du premier fils du pharaon jusqu'aux premiers-nés des captifs retenus dans les prisons : tous furent emportés.

Ainsi, dans chaque maison égyptienne, des gémissements de terreurs forts et tristes résonnèrent. Le pharaon appela alors Moïse et Aaron et leur dit : « Allez, quittez l’Égypte, emmenez vos femmes, vos enfants, vos biens et vos troupeaux, allez-vous-en et ne revenez jamais ! ». Le peuple hébreu était libre.

Le fléau de l'angeLa mort des premiers-nés est de loin la plaie la plus terrible. Elle plonge le pharaon dans une telle tristesse qu’il prendra la décision de poursuivre les Hébreux et de les tuer. Moïse créera alors un chemin à travers les eaux de la mer Rouge pour permettre à son peuple de lui échapper.

La grande tragédie des 10 plaies d’Égypte !

Les 10 plaies d’Égypte ont donc été désastreuses pour l’Égypte et son peuple. Plus jamais l’Égypte ne sera aussi prospère qu’avant celles-ci. La colère et la rancune d’un pharaon envers le peuple hébreu a conduit à 10 terribles catastrophes ayant ravagé l’Égypte.

Ces 10 fléaux n’ont maintenant plus aucun secret pour vous ! Les raisons de leurs apparitions et les conséquences sur l’Égypte antique vous apparaissent clairs ! Cet incroyable récit est maintenant ancré en vous, il ne vous reste plus qu’à le partager.

Et surtout ne vous inquiétez pas, chers lecteurs, car malgré la tragédie de cette histoire, nous sommes là pour vous remonter le moral en vous proposant de beaux merveilleux tableaux égyptiens !

Découvrez-les en cliquant simplement sur l’image ci-dessous !

Tableaux égyptiens de Néfertiti, de Ramsès II et du panthéon égyptien


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés

Newsletter

Recevez nos articles dans votre boite email.