Apophis, le cobra égyptien

APOPHIS, LE DIEU SERPENT ÉGYPTIEN

de lecture - mots

Vous souhaitez savoir qui est Apophis, le dieu serpent égyptien ? Vous voulez comprendre le rôle que joue Apophis dans le mythe de la barque solaire de Râ ?

Grands amateurs de la mythologie égyptienne, nous sommes là pour vous éclairer sur ces sujets.

Apophis est un dieu serpent égyptien géant dont le but est de dévorer Râ, le dieu soleil illuminant l'univers entier. Chaque nuit depuis la création du monde, Apophis essaye de manger le dieu soleil pourtant défendu par Seth, Sobek, Maât, Isis et Thot.

Aujourd'hui, nous découvrirons ensemble :

  • L'histoire d'Apophis dans la mythologie égyptienne
  • Le mythe du combat éternel d'Apophis contre Râ
  • Les autres Apophis : le serpent Jörmungand et l’astéroïde 99942 Apophis

Vous saurez très bientôt tout du serpent maléfique égyptien aussi nommé Apep.

Découvrons immédiatement l'histoire du plus gros serpent de l'Égypte antique !

1) Apophis dans la mythologie égyptienne

Déjà présent avant la création du monde par Râ, Apophis (ou Apep) est une entité maléfique, incarnation des ténèbres, du mal et de la destruction. Apophis est un serpent immense, prétendument aussi large et long que le Nil. Ce puissant serpent est un être fondamentalement malveillant dont l’unique motivation est de manger le dieu soleil faucon Râ.

Celui-ci, en effet, illumine le monde le jour, en traversant le ciel sur sa barque avant de passer par le monde souterrain pour revenir à son point de départ. C’est dans le monde des ténèbres que Râ est la cible de tous types de monstres, démons et spectres qui désirent le manger. Il faut dire que le Râ, faucon au cœur de fondant de soleil, apparaît comme extrêmement appétissant à leurs yeux 🥩.

Apophis mortRâ, s’étant transformé en chat, un de ses animaux sacrés, blessant Apophis de son couteau solaire.

2) Le combat éternel d’Apophis contre Râ

Chaque nuit, Apophis dirige donc sa redoutable armée dans le but de manger Râ, mais rencontre beaucoup de difficulté à atteindre son objectif car Râ a monté une véritable équipe d’Avengers égyptiens pour se défendre convenablement :

  • 💥 Seth, le dieu du chaos : Ayant pour mission de se concentrer sur Apophis et de le repousser au moyen de tempêtes de sables et d’éclairs de foudre
  • 🐊 Sobek, le dieu crocodile de la force et du pouvoir : Garde du corps de longue date de Râ, Sobek, à l’inverse de Seth se concentre sur la horde maléfique d’Apophis, découpant dix ennemis d’un seul coup de hache
  • 📜 Thot, le dieu ibis du savoir : Planifiant, pour chaque nuit, une nouvelle stratégie permettant de surprendre Apophis et son armée
  • ⚖️ Maât, la déesse ailée de la justice : Offrant des soins magiques à son équipe et, sachant voler, rattrapant les membres de son équipe tombés hors de la barque
  • 🌌 Isis, la déesse de la magie : Déchainant de puissant sortilège sur Apophis et son armée

Avec cette équipe de choc Apophis perdait chacun de ses combats, ce qui ne le décourageait jamais. Apophis pouvait être blessé mortellement mais il avait la capacité de se régénérer quand il se recouvrait des ténèbres les plus profondes du monde des morts.

Apophis est l’antithèse des dieux, représentant le chaos et les ténèbres, l’inverse des valeurs du panthéon égyptien ayant pour mission sacrée de répandre l’ordre et la lumière dans le monde. Toutefois, Apophis contribue à l’équilibre de l’univers, étant un de ses composants originels et ne doit donc pas être définitivement vaincu car son élimination totale déstabiliserait l’univers tout autant que si le gigantesque serpent réussissait à manger Râ 🍖.

Selon son mythe, Apophis est responsable des éclipses. Certaine fois, Apophis réussi à avaler Râ lors d’attaques surprises réalisées en plein jour, ce qui faisait disparaître le soleil du ciel des mortels. Heureusement, les autres dieux venaient rapidement à la rescousse pour percer le ventre d’Apophis, libérant Râ et mettant ainsi fin à l’éclipse.

Apophis Assassin's CreedEn plus des éclipses, les anciens Égyptiens pensaient Apophis était aussi à l’origine des tremblements de terre, qu’il provoquait en se déplaçant dans le monde souterrain.

3) L’autre version du mythe d’Apophis : Seth, le remplaçant de Râ

Seth prend progressivement la place de Râ dans le mythe de la barque solaire et remplace l’entière équipe des dieux égyptiens. Râ n’est alors relégué que comme le porteur du Soleil et non comme l’adversaire éternel d’Apophis qu’il était.

Comme il serait dommage que vous loupiez ce grand passage de la mythologie égyptienne : voici un extrait clair et concis du « mythe d’Osiris » qui nous apprend les raisons du remplacement de Râ par Seth.

A) Le mythe d’Osiris

Selon le mythe égyptien du « Commencement », Râ a créé le monde en mélangeant avec intelligence les Ténèbres (dont provient Apophis) et l’Océan originel.

De ce mélange éclairé naquit Shou (le vent) et Tefnout (la chaleur du Soleil). Shou et Tefnout se marièrent pour donner naissance à Geb (la terre) Nout (le ciel). Geb et Nout se marièrent à leur tour et eurent deux fils et deux fils (qui se marièrent aussi entre eux) : Osiris, Seth, Isis et Nephtys.

Osiris se pris pour femme sa sœur Isis tandis que Seth prit pour femme sa sœur Nephtys. Osiris fut rapidement envoyé sur Terre pour devenir le dieu pharaon destiné à guider l’humanité. Arrivé, Osiris se prit pleinement à sa mission, il apporta à l’humanité une paix, une sécurité et une unité qui n’avait alors jamais été vues jusqu’ici.

Seth devint vite jaloux de la place qu’occupait Osiris mais garda d’abord cette rancœur pour lui. Cependant quand il s’aperçu que Nephtys le trompait avec Osiris, il commença à éprouver une profonde haine envers son frère.

Seth décida alors de l’assassiner afin de récupérer le trône d’Égypte. Pour cela, il fit fabriquer par les meilleurs artisans du monde un coffre recouvert de pierres et de métaux précieux. Ce coffre fut fabriqué avec une certaine forme intérieure faisant que la seule chose qu’il puisse contenir fut Osiris lui-même. Seth organisa un grand banquet au bord du Nil auquel il convia Osiris et ses proches. Lors de cet évènement, il déclara alors qu’il offrirait le grand coffre à toute personne qui entrerait en entier dans le coffre.

Comme on pouvait s’y attendre, seul Osiris réussit à entrer dans le coffre. C’est donc à ce moment qu’éclata le plan de Seth et de ses complices : ils s’élancèrent sur le coffre et soudèrent son ouverture avant de le jeter dans le Nil. Osiris mourut noyé.

Le coffre dériva ensuite le long du Nil jusqu’à arriver jusqu’à un arbuste au bord du fleuve qui le coinça dans ses racines. Au fil des années, l’arbuste absorba totalement le coffre et Osiris qui se retrouvèrent progressivement au milieu de son tronc. L’arbre de son côté grandit à une vitesse surnaturelle grâce à la présence divine du corps du défunt Osiris. Cet arbre devint si grand qu’il alimenta la convoitise d’un grand roi étranger qui en fit une des colonnes de son palais.

Isis qui parcourait le monde à la recherche du corps de son mari, arriva après des années et des années de recherches dans ce palais royal. Elle convainquit le roi de lui céder le pilier en soignant son seul héritier d’une maladie mortelle. En possession du coffre et donc du corps d’Osiris, cette dernière réussit à le faire revivre pendant une unique nuit, ce qui lui permit de tomber enceinte d’Horus.

En tant que déesse de la magie et des mystères, Isis redonne vie à Osiris grâce à ses ailes magiques. Ce sont ces ailes qui ont donné à Horus, le fils d’Osiris et d’Isis, sa tête de faucon.

Mais avant qu’elle n’ait le temps d’accomplir certains rituels visant à redonner vie à Osiris, Seth tombe sur le corps du malheureux mari d’Isis pendant une partie de chasse. Pour prévenir toute résurrection qui pourrait aboutir à la fin du règne de son règne, Seth découpe le corps d’Osiris en 14 morceaux qu’il disperse à travers l’Égypte entière.

Une nouvelle fois, Isis part à la recherche du corps d’Osiris en pleurant. Ces pleurs attirent Nephtys et Anubis (le fils que Nephtys a eu avec Osiris) qui sont compatissant avec Isis et qui l’aident dans sa quête. Tous les trois, ils arrivent à retrouver 13 des 14 parties. Mais alors qu’ils allaient retrouver la dernière partie, un poisson la mange et la digère rapidement. Cette partie (à savoir, le phallus d’Osiris) est donc perdue à jamais.

Osiris ne peut donc pas être reconstitué en entier et est ramené à la vie avec un corps incomplet. Ce corps incomplet va alors l’empêcher de diriger les vivants. Seth conservera donc sa place de roi d’Égypte (exerçant un règne beaucoup moins juste et droit que son frère de son vivant). Osiris sera forcé de quitter le monde des vivants et de partir dans le monde souterrain où il régnera sur les morts.

B) Le mythe du conflit opposant Horus et Seth

Devenu adulte, Horus réclame le trône de son père aux plus grands et sages des dieux organisés en une instance appelée la « divine assemblée ». La majorité de ce tribunal éclairé composé de Râ (le dieu faucon-Soleil), de Shou (le vent) et de Thot (le dieu ibis du savoir) s’insurge immédiatement contre la situation actuelle de l’Égypte. Shou et Thot trouve ignoble que Seth puisse priver Horus par le meurtre de son père de la place royal qui lui revient de droit. Les deux dieux sont donc prêts à aller trouver Seth pour lui demander d’abdiquer sans aucun délai.

Très populaire, on retrouve fréquemment le mythe d'Horus et de Seth dans les films, séries, mangas, les jeux vidéo et les bandes dessinés.

Néanmoins le mythe ne saurait s’arrêter ici : Râ est aussitôt extrêmement vexé que son avis ne soit pas demandé (alors qu’il est le père et le premier de tous les dieux de l’Égypte). Le dieu faucon-Soleil déclare qu’Horus pourrait bien faire un mauvais roi et qu’il doit prouver sa valeur avant toute forme d’abdication qui pourrait mettre l’Égypte dans une bien fâcheuse position.

S’ensuivent alors diverses grandes épreuves opposant Seth et Horus : des duels, des courses de chars et des épreuves de forces ayant tous un point commun : les innombrables tricheries commises par Seth au cours d’elles. Seth remporte toutes les épreuves organisées par le jury par ce biais peu honorable.

Les nombreuses épreuves de la compétition arrivent à un point culminant lors de l’épreuve appelée « l’épreuve des hippopotames ». Lors de celle-ci, les deux dieux rivaux doivent chacun plonger au fond du Nil transformés en hippopotames et retenir leurs souffles le plus longtemps possible. Lors de cette épreuve, Isis, par inquiétude pour l’avenir de son fils, va créer un harpon magique pour repêcher Seth et le remonter à la surface du Nil (ce qui lui ferait perdre l’épreuve). Isis réussit à toucher Seth de son harpon, ce qui fait gagner Horus (qui remporte une épreuve contre Seth pour la première fois).

Horus est cependant très mécontent de la situation car il a pour ambition de gagner loyalement. Très en colère, Horus arrache la tête de sa mère et la lance au loin (avant, bien évidemment, que Thot n’aille chercher cette tête et réanime Isis).

Suite à ce matricide, le tribunal des trois dieux est en colère contre Horus et le puni en proposant à Seth de décider de la forme d’une dernière épreuve. Cette ultime épreuve déterminerait qui serait le roi et guide définitif de l’Égypte pour les siècles à venir. Seth choisit alors une dernière épreuve qui serait mémorable et légitimerait sa supériorité à jamais sur Horus. Seth clama donc que la dernière épreuve sera une course de navires construits uniquement avec des pierres.

Oui, Seth est un tricheur mais un excellent tricheur tout de même !

Après ces évènements, Horus, épuisé, s’endort sur une des plus hautes montagnes de l’Égypte pour prendre une nuit de repos bien mérité avant une épreuve qui ne sera pas de tout repos. Seth, voulant assurer sa victoire le suit discrètement et lui arrache son œil gauche pendant son sommeil. Il coupe alors cet œil en six parties équivalentes et les cachent à travers le monde. Voyant en cette action un déséquilibre conséquent dans la prochaine épreuve, Thot va immédiatement chercher à reconstituer l’œil d’Horus. Pendant le sommeil d’Horus, le dieu de la connaissance parcourt le monde à une vitesse surhumaine mais ne parvient qu’à rassembler cinq des six fragments. Il crée donc lui-même le dernier fragment manquant et reconstitue un nouvel œil plus performant grâce à ce nouveau morceau (un œil ayant la capacité à voir « ce qui est invisible », c’est-à-dire le futur et le passé). Aussitôt son ouvrage terminé, Thot remet l’œil à Horus qui ne sera ainsi nullement désavantagé dans la course de bateau qui s’annonce.

L’épreuve commence donc par une construction de bateau : Horus commence par chercher quelques belles pierres pour construire son bateau. Toutefois, son nouvel œil prodigieux lui révèle qu’il ne gagnera pas la course. Horus devient très inquiet : il est important pour lui de récupérer le trône qui a jadis été volé à son père. Horus s’essaye donc à la triche : il construit un bateau de bois avec un extérieur en plâtre qui affiche donc une texture semblable à la pierre.

Le lendemain lors de la course, Seth arrive sans bateau car il un plan assez spécifique. Seth est convaincu que le sommet d’une haute montagne pourrait tout à fait lui servir de bateau et devrait flotter. Cependant son plan est un cruel échec car aussitôt mise à l’eau, la pointe arrondie de la montagne coule à pic. Le conseil déclare donc Horus vainqueur. Fou de rage, Seth se jette sur le bateau d’Horus pour le saccager et la supercherie éclate au grand jour. Le bateau étant en bois, Horus est évidemment disqualifié.

Le conseil divin décide de se réunir afin de trouver la solution adéquate à ce cas de force majeure. Ils font appel au juste et sage Osiris (devenu dieu des morts après son trépas) afin de les aiguiller dans leur décision. Ayant la volonté de placer son jeune fils au pouvoir, Osiris tente de faire pencher la balance des jurés de son côté par un habile stratagème. Il s’adresse au Soleil, à la Lune ainsi qu’à toutes les étoiles et leur demande de le suivre dans son royaume souterrain. Privé de la lumière de ces astres vitaux, le monde des vivants frôle l’écroulement total. Râ, Shou et Thot n’ont donc plus d’autres choix que d’accepter la requête d’Osiris.

Horus défait le maléfique Seth et accède au pouvoir, comme il aurait dû le faire initialement. Plus tard, il épousera Hathor, déesse de l’amour et de la beauté. Ayant hérité des qualités de son père, il gouverna d’une main de maître le pays du Nil.

Seth, quant à lui, fut banni dans le désert, son royaume initial. C’est dans ce lieu qu’il commença son long chemin vers la repentance au côté de Râ sur sa barque solaire.

C’est véritablement lors de sa rédemption que Seth est devenu un dieu populaire et apprécié. Après avoir été le dieu du chaos et de la destruction, voilà qu’il réussit à se remettre en question en œuvrant désormais pour la bonne cause. Il devient petit à petit le symbole de la victoire du bien sur le mal en luttant contre l’ennemi de Râ Apophis.

Pour sa rédemption après son passé peu élogieux, Seth est assez apprécié des pharaons puisque ce dernier a pour mission de lutter contre le mal et d’assurer que la fragilité de l’ordre des choses ne vole pas en éclat.

4) Le confrère « serpent maléfique » d’Apophis : le serpent Jörmungand

Dans la mythologie nordique, Jörmungand est un serpent géant, fils du dieu de la discorde Loki et de la belle géante de glace Angrboda. Il est donc le frère du loup Fenrir et de la déesse du monde des morts Hel.

Nouveau-né et à peine plus doigt, le serpent fût jeté par Odin au fond de la mer parce qu'une prophétie annonça que les enfants de Loki allaient un jour décimer les Ashes, les dieux nordiques. Durant des milliers d'années, Jörmungand a énormément grandi et est devenu assez grand pour entourer le monde de son corps, maintenant la cohésion de la terre et contribuant ainsi son équilibre.

Lorsque qu’adviendra la fin du monde, le Ragnarök, Jörmungand sortira de l’eau en provoquant un gigantesque raz-de-marée sur le monde des hommes. Il rejoindra ensuite Fenrir, Hel et les géants de glace pour mettre à feu et à sang Asgard, le monde des Ashes 🌊. Jörmungand tuera de nombreux dieux avant que Thor, le dieu du tonnerre ne réussisse à le vaincre mais mortellement blessé par le poison du serpent géant, ce dernier voulant rejoindre ses camarades pour continue le combat, ne pourra faire que neuf pas avant de s’écrouler, mort.

Le serpent Apep ApophisApophis et Jörmungand sont tous deux des serpents géants de compétitions.

5) Le confrère « mangeur de planète » d’Apophis : l’astéroïde 99942 Apophis

« 99942 Apophis » est un astéroïde de 300 mètres de diamètre qui devrait passer à environ 30 000 kilomètres de la Terre en avril 2029 ☄️. L’astéroïde destructeur de planète avait beaucoup fait parler de lui en 2004 à la suite d’un calcul scientifique de la NASA estimant à 2.7% les chances de la météorite de percuter notre planète.

Heureusement des calculs plus poussés ont conclu que cette collision était beaucoup moins probable (une chance sur 10 000 finalement). 99942 Apophis ne provoquera donc pas la fin du monde et nous ne disparaîtrons pas comme les dinosaures.

L’astéroïde mérite de porter le nom contemporain égyptien Apophis car son impact avec la Terre déchaînerait une explosion extrêmement puissante. A titre de comparaison, si Apophis 99942 tombait sur terre ferme, il provoquerait une explosion d’une puissance de 1 200 mégatonnes d’énergie cinétique, soit l’équivalent de la puissance combinée de 10 000 bombes atomiques américaines de 1945 💥.

Si l’astéroïde Apophis tombait dans l’océan (ce qui serait un moindre mal), son impact provoquerait un tsunami dont les vagues, hautes de 170 mètres, arriverait sur les côtes des différents continents du monde !

La météorite ApophisGrâce à sa taille, 99942 Apophis sera visible à l'œil nu lors de son passage au plus près de la Terre en avril 2029.

En mémoire du plus grand des serpents !

Vous savez tous des mystères entourant le plus grand serpent de la mythologie égyptienne à travers les mythes de la barque solaire et celui du mythe du remplacement de Râ par Seth. En bonus, vous en savez plus sur 99942 Apophis (le célèbre homonyme d’Apophis) et sur Jörmungand (l’Apophis d’Asgard).

Si les mythes de l’Égypte antique sont quelque chose qui vous intéresse, sachez que nous proposons sur Ancienne Égypte de nombreux colliers, bagues, bracelets et T-shirts faisant référence à l’Égypte antique.

En lien avec le récit d’Apophis, nous vous invitions donc évidemment à jeter un œil à notre collection de colliers égyptiens. Pour cela, rien de plus simple : il vous suffit simplement de cliquer sur l’image ci-dessous !

Références à visiter :

Liens externes : Apophis (Dol Celeb)


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés

Newsletter

Recevez nos articles dans votre boite email.