Bastet, Hathor et Sekhmet

BASTET, LA DÉESSE ÉGYPTIENNE CHAT

de lecture - mots

Vous avez envie de découvrir quelle était la place de Bastet dans la mythologie égyptienne ? De comprendre comment Bastet a légèrement influencé la vision que nous avons des chats dans notre culture moderne ?

Vous êtes en bon endroit : en tant que spécialistes de l’Égypte antique, nous sommes là pour vous aider !

La déesse chat Bastet est une des divinités égyptiennes les plus connues du panthéon égyptien. Représentée soit sous forme de déesse à tête de chat soit sous forme de chatte noir, elle est la déesse de tous les chats de l’Égypte, de la musique, des femmes, de l’accouchement ainsi que du plaisir.

Dans cet article, vous découvrirez :

  • Le rôle de Bastet dans la mythologie égyptienne
  • Une explication des rites des anciens Égyptiens réalisés en l’honneur de la déesse Bastet
  • Les théories modernes attachées à la déesse Bastet

Partons à la découverte de tout cela ensemble sans plus attendre.

1) Qui est Bastet, la déesse chat ?

A) Bastet dans la mythologie égyptienne

On retrouve Bastet dans le mythe d’Osiris. Dans ce mythe au centre de la religion polythéiste égyptienne, Bastet protège le jeune dieu faucon Horus et sa mère Isis du dieu Seth. En effet, après avoir tué le père d’Horus, Osiris, pour lui dérober son trône, Seth veut également en finir avec l’héritier légitime du royaume d’Égypte. Ainsi, en tant que déesse protectrice des femmes Bastet protège Isis et, par extension, son enfant innocent Horus. Plus tard, grâce à cette protection salvatrice, Horus, devenu adulte pourra reprendre le trône d’Égypte à Seth en le défiant dans une série d’épreuves.

Le fils de la déesse était Maahes, le dieu lion égyptien conçu de l’union de Bastet avec le dieu de la création Ptah. Maahes (ou Miysis selon les siècles) était le dieu de la guerre de l’Égypte antique, souvent représenté comme un homme à tête de lion. Maahes était connu sous les noms de « Manipulateur de couteaux », de « Seigneur écarlate » et de « Seigneur de l'abattage ».

À certaines époques de la civilisation égyptienne, Maahes était le remplaçant au sein du panthéon égyptien de Sekhmet, la femme à tête de lionne, déesse guerrière exterminatrice de l’humanité. Il est fort probable que Maahes est inspiré les noms des deux dieux de la guerre Mars et Arès, respectivement dans la mythologie romaine et dans la mythologie grecque 😼.

Bastet dans le mythe de la barque solaire de Rê

Selon les "textes des pyramides", dans la mythologie égyptienne, Bastet se tenait sur la barque du dieu créateur et dieu-soleil Râ aux côtés de Thot et d’Hathor pour contrecarrer les attaques du serpent géant du chaos Apophis voulant dévorer Râ (à noter que selon les versions de cette histoire, c’est parfois Râ qui se transforme en chat lors de la lutte contre Apophis, sans que Bastet ne soit présente)

B) La divinité féline dans l’Égypte ancienne

Bastet, la déesse chat, était la déesse de l'amour, du mystère des femmes, des femmes enceintes, de la joie du foyer, de la passion, du plaisir et de "toutes les choses agréables" 😻. Son emblème est la croix ankh égyptienne sur laquelle figure deux chats.

Initialement, Bastet était représentée comme une déesse guépard, fille du dieu-soleil Râ. Elle était la protectrice des pharaons égyptiens ainsi que leur déesse vengeresse. On lui prêtait le pouvoir de tourmenter tous ceux ayant de mauvaises intentions envers les souverains de l’Égypte.

Vers 1500 avant J.-C., Bastet évolua dans ses représentations vers un animal plus sensuel et plus domestique : le chat. Bastet a reçu de cette association avec les chats de nouveaux attributs, devenant alors la déesse de la fertilité, de la sensualité, de la grâce et de la famille. Ces attributs lui ont été probablement donnés en raison de la fertilité des chats domestiques (les chats pouvant avoir jusqu’à 8 chatons en une portée) ainsi que de la nature gracieuse, timide et amicale de ces petits félins 😸.

2) La popularité de Bastet et des chats en Égypte ancienne

Les spécialistes nous confirment que la déesse égyptienne chatte a acquis une grande popularité autour de la 22éme dynastie des pharaons dès 954 avant J.-C. Le culte de Bastet a fait de leur déesse une des rares des dieux et déesses égyptiennes à posséder une ville nommée directement en référence à elle : la ville de Bubastis (Bu Bastis signifiant « La maison de Bastet »).

Bastet était la plupart du temps représenté comme une femme humaine à tête de chatte. Cependant, par goût de l’art, Bastet était quelques fois représentée avec un corps entier de chat. Cette dernière représentation a généré la croyance que Bastet pouvait être n’importe quel chat vivant en Égypte, ce qui fît des chats égyptiens des animaux encore plus sacrés.

Ainsi, pour les anciens Égyptiens, blesser un chat était une grande insulte à Bastet. Le meurtre accidentel ou intentionnel d'un chat était toujours passible de la peine de mort. L’historien grec Diodorus Siculus nous confirme que ce respect immense des chats n’est pas une rumeur à la période du nouvel empire égyptien. Il fait en effet le récit du lynchage d'un citoyen romain ayant tué un chat par mégarde et qui fut immédiatement lynché à mort par une foule d’égyptiens en colère 😾. 

Bastet, la déesse féline égyptienne

Il est impossible de distinguer Bastet sous la forme d’un chat noir d’un simple chat noir égyptien

3) La momification des chats en l’honneur de la déesse-chat

Des chats ont été momifiés à très grande échelle pour tenter d’obtenir les faveurs de la déesse bienveillante, protectrice des foyers dont les chats de compagnie étaient l’incarnation. Effectivement, la momification permettant d’aider l’âme des chats à rejoindre les cieux, Bastet ne pouvait que remercier ceux qui s’occupaient du salut et respectaient ses animaux sacrés.

Après la mort d’un chat de compagnie, pour aller encore plus loin que l’embaumement dans la vénération de Bastet, sa famille marquait une profonde période de deuil. Cette période de deuil était marquée à son commencement par le rasage des sourcils des membres de la famille du chat défunt qui n’arrêtaient pas le deuil tant que leurs sourcils n’avaient pas intégralement repoussés.

En raison de la croissante recherche des faveurs de Bastet, l'élevage de chats est rapidement devenu un commerce très lucratif. Les vastes cimetières découverts dans les grandes villes de l’Égypte antique contenants des milliers de momies de chats sont là pour en témoigner.

Statue égyptienne Bastet porte-bougie

4) Les théories sur les chats égyptiens

Ces rituels de momification des chats confirment que l’importance des chats dans l’Égypte antique était grande. Cette importance est même considérée comme trop grande pour certaines personnes qui ont imaginé une théorie du complot sur les chats prétendument maléfiques. Cette théorie (que vous pourrez découvrir dans la vidéo ci-dessous) décrit la façon dont les chats contrôleraient secrètement les humains depuis la nuit des temps 🙀.

5) Le festival annuel en l’honneur de Bastet

Chaque année, avait lieu le Festival de Bastet où jusqu'à 700 000 personnes descendaient en bateau le Nil jusqu'à la cité portuaire de Bubastis pour célébrer la gloire éternelle de Bastet. Bastet était honorée par des rituels, des sacrifices et des chants lors d’une grande fête très alcoolisée qui commençait dès l’embarcation sur le Nil 😺.

L’historien et géographe Hérodote a été témoin d'une telle fête. Il décrit une somptueuse fête où les femmes arrivent très apprêtées et plus nombreuses que les hommes. Ces femmes étaient libérées temporairement de toutes contraintes sociales et pouvaient célébrer la fête de la déesse en buvant, en dansant et en chantant.

Selon la tradition, Bastet, en tant que déesse des femmes, accordait à toutes celles étant venues à sa fête tous types de dons qui perduraient jusqu’à la fête suivante.

Bastet : un symbole fort, remarqué et remarquable !

Vous l’aurez compris, Bastet est une déesse qui a su se faire une place dans les cultures des anciens Égyptiens et qui continue à être populaire de nos jours grâce à divers facteurs (les vidéos virales de chats aidant beaucoup).

Dorénavant, vous avez la chance de conn aître sur le bout des doigts l’histoire de la déesse de « tout ce qui est agréable ». C’est une belle chose car cette histoire saura plaire à votre entourage et vos amis.

Pour aller encore plus loin, sachez que nous proposons à nos lecteurs des statuettes de Bastet qui peuvent être une décoration vraiment chouette pour votre cuisine ou pour votre salon.

👉 N’hésitez donc pas à jeter un œil à nos statues de maison de la déesse chat qui sauront impressionner vos invités !

Statue égyptienne : Bastet, porteuse de bouteille de vin


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés

Newsletter

Recevez nos articles dans votre boite email.