La construction de la pyramide de Khéops

LA CONSTRUCTION DES PYRAMIDES

de lecture - mots

Envie de comprendre comment ont été construits ces gigantesques édifices ? De comprendre leur mystérieuse structure interne ? De découvrir les trésors et les pièges qu’elles renferment ?

Passionnés par ce sujet, nous sommes là pour vous guider !

Blocs de pierre, huile de coude, machines et ingéniosité ont permis la construction des pyramides, les tombeaux de référence des plus grands pharaons. Par leurs tailles et complexités, les pyramides pharaoniques ont alimenté de nombreuses théories plus ou moins plausibles.

Dans cet article, vous découvrirez :

  • Quelle a été la méthode de construction des pyramides
  • Quelle est l’architecture interne de celles-ci
  • L’exemple de la construction des grandes et fameuses pyramides de Gizeh
  • Les théories traitant de la construction des pyramides

Les pyramides n’auront plus de secret pour vous. Cette nouvelle connaissance fera une super histoire à partager avec vos proches.

Et maintenant, découvrons tout cela ensemble !

1) La construction des pyramides

Les pyramides ne sont pas de simples tombeaux, ce sont les plus prestigieux édifices à la gloire des pharaons ! Dans un premier temps, regardons ensemble comment les légendaires bâtisseurs de la IVème dynastie de pharaons ont construit les pyramides.

A) Construites par des pharaons pour des pharaons !

Les pyramides, ultimes et éternelles demeures des rois d’Egypte, étaient bâties durant leurs règnes. Elles permettaient aux pharaons de rejoindre le royaume de l’au-delà en toute sérénité, tandis que leurs corps momifiés restaient en sécurité sur Terre à l’abri du temps et de tout ce qui pouvait perturber leur sommeil éternel.

Les pyramides n’étaient pas seulement destinées à protéger le corps du défunt roi d’Égypte, elles devaient aussi montrer aux yeux du monde sa grandeur et sa richesse.

Un fois momifié, le pharaon était inhumé avec ses biens les plus précieux comme des bijoux d’or et de diamants et des objets rares. Des bateaux funéraires étaient aussi entreposés dans les pyramides permettant aux pharaons de naviguer sereinement dans le royaume céleste d’Osiris et d’Anubis.

La forme des pyramides n’est pas non plus due au hasard ! Cette forme d’entonnoir inversé avait pour but de canaliser l’âme du défunt afin de lui permettre de rejoindre facilement l’au-delà.

Des pièces de choix avaient leurs places dans les tombeaux des pharaons, comme cette barge funéraire trouvée dans la pyramide de Khéops

B) Des tombeaux faits de gros et nombreux blocs !

Il est impossible de parler des pyramides sans parler de leur matière première, la pierre. Contrairement aux croyances, toutes les pyramides ne sont pas faites du même type de blocs. Ainsi, on retrouve sur les pyramides de Gizeh trois types de roches ayant des utilités différentes :

- Du calcaire de qualité et bien taillé venant du sud de l’Égypte et acheminé via le Nil. Cette roche bien travaillée qui brillait en soleil était destinée à l’habillage extérieur.

Du marbre rose était destiné à la construction des pièces et des couloirs à l’intérieur de la pyramide.

Des blocs de calcaire nummulitique venant des carrières à proximité des pyramides pour le remplissage de la pyramide en blocs de pierres.

Le transport des pierres via le Nil était un travail long et fastidieux qui prenait plusieurs jours. Il n’était pas rare que certains navires chavirent sous le poids de ces blocs imposant !

Ces blocs de pierre sont massifs, et peuvent aller être des pierres de 1 tonne pour les plus petits, jusqu’à des pierres de 20 tonnes pour les monolithes de la chambre des pharaons dont les plus lourds pesaient jusqu’à 80 tonnes !

De plus, ces blocs étaient très nombreux : la pyramide de Khéops rassemblait à elle seule plus de 2 millions de ces blocs sur ses 146 mètres de haut ! La construction d’une pyramide pouvait prendre jusqu’à 20 ans et mobiliser plus de 15 000 ouvriers.

Pour tailler ces blocs, les Égyptiens avaient de nombreux outils de diverses formes et tailles chacun servant à réaliser des tâches spécifiques. Ainsi, les célèbres burins et marteaux ne sont que quelques outils parmi une multitude.

La roue n’étant que très peu répandue, les seuls moyens pour acheminer ces roches étaient des traineaux de bois ou de nombreux rondins mouillés placé les uns à la suite des autres pour faire glisser la pierre le long de gigantesques rampes de diverses formes (voir image ci-dessous).

Schéma explicatif - les différents types de rampes de construction

C) Mais que contiennent ces mystérieux monuments ?

L’intérieur de ces édifices prodigieux étaient complexes avec des pièces immenses qui résistaient pourtant à la pression des lourdes pierres du dessus

Les pyramides n’ont pas seulement une fonction religieuse, elles sont avant tout des tombeaux inviolables permettant aux pharaons de reposer en paix.

Dans ses multiples pièces et couloirs, se trouvent les chambres funéraires des membres de leurs familles et de leurs plus fidèles serviteurs accompagnés de nombreux trésors royaux. Cette richesse attirant évidemment les pillards, de nombreux pièges et défenses sont présents pour les recevoir comme il se doit !

La pièce la plus importante de la pyramide est la chambre funéraire du pharaon, une pièce si précieuse que parfois un clone de cette tombe était créé pour la protéger des pilleurs. Cependant, malgré les pièges et malédictions qu’elles comportaient, la plupart des pyramides ont aujourd’hui été pillée. On estime que la majorité de leurs trésors a disparu avant 1 000 avant JC, vaincu par l’immense avidité des pillards de toutes nations.

Chaque pyramide est unique en Égypte. La pyramide de Khéops, loin des idées reçues et malgré sa taille imposante est par exemple d’une étonnante sobriété. Les murs de ses chambres funéraires sont lisses et non couverts de hiéroglyphes comme le montre la culture populaire. En fait, seuls les pharaons les plus craintifs sur leur passage dans l’au-delà faisaient garnir la totalité des murs de leurs tombeaux en hiéroglyphes.

D) Les pyramides ont-elles été construite par des esclaves ?

Depuis longtemps considérées comme ayant été bâtis par des esclaves, les pyramides auraient en fait moins de sang sur les mains que ça d’après certaines découvertes archéologiques sur le site de Gizeh.

En effet, contrairement aux écrits d’Hérodote, de la Bible et de la culture Hollywoodienne, les pyramides n’ont pas été construites par des esclaves mais par des hommes libres. Ces ouvriers étaient issus des familles pauvres d’Égypte et venaient chercher respect et richesses en venant construire ces monuments fabuleux.

Cette hypothèse a été confirmée par les tombes des employés morts sur le chantier. En effet, les cimetières de Gizeh étant bien trop prestigieux pour y enterrer de simples esclaves, la construction des pyramides a donc nécessairement été réalisée par des hommes libres !

2) L’exemple du site de Gizeh

A) Le plateau de Gizeh : la septième merveille du monde

Le plateau de Gizeh est situé sur la rive gauche du Nil et fait donc face à la mythique ville de Memphis, capitale de l’Égypte antique. Ce site comprend trois grandes pyramides, accompagnées d’autres plus petites appelées mastabas, toutes celles-ci gardées par le majestueux Sphinx. Construites il y a plus de 4500 ans, ces gratte-ciels antiques ont su braver le temps et les périodes d’instabilités.

Sur le site de Gizeh il existe trois types de pyramides :

B) Les pyramides du site de Gizeh

Le site de Gizeh

I) La pyramide de Khéops

Le pharaon Khéops a lancé le projet de la première pyramide de Gizeh vers 2 550 avant JC. Sa pyramide est la plus grande et la plus large du site avec ses 147 mètres de hauteur et ses 230 mètres de largeur à sa base. La construction de cette pyramide anormalement grande a été permise par le long règne de Khéops ayant duré 63 ans.

II) La pyramide de Khéphren

Le pharaon Khéphren est le fils de Khéops. Il a construit la deuxième pyramide du site de Gizeh terminée 30 ans après celle de son père. Cette pyramide est cependant bien moins célèbre que son légendaire gardien construit en même temps qu’elle.

En effet, l’œuvre de Khephren comprenait aussi le Sphinx, l’énigmatique édifice de pierre représentant une créature mi-lion mi-pharaon. Cet animal mythique égyptien est le gardien de référence des tombeaux et temples égyptiens par son essence animale lui octroyant une force prodigieuse et son essence pharaonique lui octroyant une ingéniosité supérieure.

III) La pyramide de Mykérinos

Bâtie par le pharaon Mykérinos en 2 490 avant JC, la dernière des pyramides de Gizeh est la plus petite du site. On dit souvent que la taille de la pyramide de Mykérinos est proportionnelle à son règne si on la compare à celle de Khéops. Assurément : Khéops n’ayant régné que 18 ans (contre les 63 ans de règne de Khéops) sa pyramide est donc 3 fois plus petite.

3) Théories et secrets des bâtisseurs égyptiens

A) Nombre d’or, nombre π et coudée

Construites il y a 4 500 ans, les pyramides sont porteuses d’un étrange mystère mathématique. Étonnement, leurs constructions s’appuient sur le nombre Pi et le nombre d’or pourtant découverts 2 300 ans après leurs édifications.

Mais comment construire sur une base n’existant pas encore ? Ce casse-tête a pendant longtemps perturbé les égyptologues tentant de le résoudre. L’explication se trouve dans le système de mesure égyptien. Les pentes, tailles, hauteurs, sont basés sur l’unité de longueur de la coudée, c’est un dire la taille d’un coude d’un homme adulte (soit 52 centimètres du coude à l’extrémité de la main). Ainsi, la pyramide de Khéops ne mesure pas 146 mètres mais 280 coudées égyptiennes.

Or, il se trouve que les proportions du corps humain sont liées au nombre d’or (le nombre d’or étant un nombre que l’on peut observer de nombreuses fois dans la nature comme par exemple dans le nombre de graine que comporte une fleur de tournesol). Ainsi, sans même connaitre l’existence de ce nombre, les Égyptiens ont bâti des pyramides parfaites en se servant des outils de mesure dont ils disposaient !

Très peu d’instruments de mesure égyptiens en bois ont bravé les millénaires, mais il en subsiste certains comme cette coudée datant du règne de Toutankhamon

B) Des édifices représentant les constellations de la voie lactée

Et si les pyramides étaient la représentation des étoiles, le royaume des morts associé à Osiris ? L’emplacement de celles-ci ne devraient en effet rien au hasard mais seraient plus liés à la constellation d’Orion. Ainsi, les pyramides de Gizeh ne serait rien de moins qu’une carte des étoiles où :

- Les trois étoiles centrales de la constellation d’Orion sont représentées par chacune des pyramides de Gizeh.

- La voie lactée est représentée par le fleuve du Nil.

- Les trois étoiles formant la ceinture d’Orion sont pointées par le sens route sud de la chambre du roi.

- L’étoile du berger est pointée par le sens de la route nord de la chambre du roi.

C) Le pyramidion, le sommet disparu des pyramides

L’un des plus grands mystères des pyramides de Gizeh demeure entier : où est passé les pierres pyramidales formant leurs sommets, les pyramidions ?

Chaque pyramide étant unique, il est aussi très probable que leur sommet le soit. Les « complexes funéraires » de Gizeh avaient-ils un bloc de bronze en guise de pyramidion ? Celui-ci était-il couvert d’or ? Le mystère reste entier pour le moment.

Un récit de la construction des pyramides capable d’illuminer une demeure !

Vous l’aurez compris, les pyramides sont des monuments fascinants et leur construction l’est plus encore. Ingéniosité, travail collectif, chance et mythologie sont à la base du mystère sur lequel se sont développées les nombreuses théories sur les pyramides.

Dotés de toutes ces précieuses informations, vous êtes désormais dans la confidence du secret des pyramides. C’est une chance car cette énigme a su fasciner tous les peuples ayant suivi celui dirigé par les pharaons.

Notre société moderne ne fait exception, comme en témoigne la pyramide du Louvre !

C’est pourquoi nous proposons à nos lecteurs d’entreposer un précieux souvenir du grand récit de la construction des pyramides dans leur demeure sous forme de tableaux de différentes tailles.

Découvrez dès maintenant ces décorations apportant une formidable étincelle antique de vie à votre décoration 🕯️.

Tableaux égyptiens des pyramides égyptiennes


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés

Newsletter

Recevez nos articles dans votre boite email.