Dieux égyptiens

DIEU ÉGYPTIEN

de lecture - mots

Vous voulez en savoir plus sur les principaux dieux de l’Égypte antique à têtes d’animaux ? Comprendre les histoires et les mythes se cachant derrière Râ, Osiris, Horus ou encore Anubis ?

Vous êtes au bon endroit : spécialistes et passionnés de l’Égypte, nous vous avons préparé un article regroupant les mythes et les attributs de chacun des dieux et déesses du panthéon égyptien.

Le panthéon égyptien regroupe tous les dieux créés par le dieu faucon-Soleil Râ. Dans les dieux égyptiens, on retrouve de nombreux dieux à têtes d’animaux (Horus, Seth, Anubis, Thot, Bastet, Sekhmet) mais aussi d’autres à têtes humaines (Osiris, Isis, Nephtys, Amon).

Nous allons voir ensemble dans cet article :

  • Les dieux Râ, Apophis, Aton et Sekhmet impliqués dans la création du monde égyptien
  • Les dieux Seth, Osiris, Isis, Nephtys et Horus impliqués dans la tragédie appelée « mythe d’Osiris »
  • Les dieux Anubis, Thot et Âmmout impliqués dans le jugement des morts égyptiens
  • Les autres importants dieux Khépri, Amon, Ptah, Taoueret et Sobek

Commençons sans plus attendre par découvrir le premier de ces dieux et créateur du monde égyptien : Râ, le dieu faucon-Soleil.

1) Râ

I) La création de tous les autres dieux par Râ

Râ, le dieu faucon est le dieu des dieux de l’Égypte antique : selon la mythologie égyptienne, c’est lui qui crée l’univers et toutes les formes de vie divines ou mortelles l’habitant.

À l’origine, il n’y avait dans tout l’univers que deux éléments : un océan infini couvrant la moitié basse de l’univers et le « Vide » couvrant l’autre moitié de l’univers.

Après une infinité de contacts entre l’océan originel et le Vide originel, une entité représentant le désir de la création émergea : Atoum. Atoum était trop faible pour façonner à lui seul l’univers. Cependant, il essaya tout de même et utilisa l’intégralité de l’énergie qu’il possédait afin de faire sortir un tout petit îlot de l’océan.

Sur ce minuscule îlot apparut de lui-même le dieu à tête de faucon portant le Soleil sur sa tête. Râ avait senti la grande détresse d’Atoum qui n’avait pas été capable de créer l’univers à lui seul.

Ainsi, aussitôt, Râ crée les conditions qui permettraient à la vie d’arriver dans l’univers. En mélangeant harmonieusement l’océan et le Vide, il donne naissance à l’air (sous la forme du dieu Shou) et à la chaleur (sous la forme de la déesse Tefnout).

Shou et Tefnout vont avoir deux enfants : Geb (l’incarnation de la terre) et Nout (le ciel étoilé). Quant à eux, Geb et Nout auront quatre enfants : Osiris, Seth, Isis et Nephtys.

Arbre généalogique dieux égyptiens

II) La fonction primordiale de Râ dans l’univers égyptien

Immensément fier de la famille de dieux qu’il a créée, Râ laisse échapper une larme de son œil gauche. De cette larme naîtront toutes les formes de vie mortelles : les humains ainsi que les animaux et les plantes de toutes sortes.

Pour que toutes ces formes de vie puissent vivre, grandir et se reproduire, Râ se fixera pour tâche de les éclairer avec le soleil qu’il porte sur sa tête. Pour parvenir à cette fin, tous les jours, parcourt le monde d’est ou en ouest (le Soleil se levant à l’est) pour apporter aux mortels la lumière dont ils ont besoin.

Le monde étant plat selon les anciens Égyptiens, au soir, Râ doit passer en dessous de la terre pour revenir à sa position initiale (soit à l’est de la Terre). C’est lors de ce trajet dans ce monde souterrain qu’il rencontre le dieu maléfique que nous allons maintenant présenter : le dieu serpent Apophis.

Nos colliers égyptiens

2) Apophis

Apophis, le serpentApophis est un serpent géant originaire du Vide qui a toujours existé et existera toujours.

Le but d’Apophis est de faire redevenir le monde à l’état dans lequel il était avant la venue d’Atoum et surtout du dieu créateur faucon-Soleil Râ.

Pour cela, chaque nuit, lorsque Râ pénètre dans le monde souterrain où se trouve la demeure d’Apophis, ce dernier essaye de manger Râ et le Soleil que celui-ci porte sur sa tête. Cependant, comme Râ est défendu par d’autres dieux (notamment, le dieu du chaos Seth et la déesse chat Bastet), Apophis ne parvient jamais à son objectif.

Contre-intuitivement, selon les mythes égyptiens, c’est Apophis qui est à l’origine des éclipses.

En effet, lors de celles-ci, Apophis réussit à avaler Râ en le surprenant en pleine journée et en l’avalant. Néanmoins, les éclipses ne durent jamais longtemps car Seth et Bastet portent toujours secours à Râ en ouvrant l’estomac d’Apophis, ce qui permet au Soleil d’illuminer la Terre à nouveau.

3) Aton

Aton, le SoleilAton est la personnification du Soleil que Râ porte sur la tête (et que d’autres dieux liés à Râ comme Bastet et Sekhmet peuvent aussi porter sur leurs têtes).

Aton est aussi souvent représenté sous la forme d’un disque solaire doté de multiples mains. Sous cette deuxième forme, Aton a occupé une place très particulière en Égypte car il devint le dieu unique de l’Égypte pendant tout le règne du « pharaon hérétique » Akhenaton.

Après avoir remplacé sans partage tous les autres dieux pendant les 18 ans de règne d’Akhenaton, Aton redevint un dieu comme les autres. En effet, le fils d’Akhenaton, Toutânkhamon, renouera avec les anciens dieux de l’Égypte après la mort de son père en 1337 av. J.-C.

4) Osiris

Osiris, le dieu de la mortOsiris est le dieu envoyé par Râ en tant que pharaon pour régner sur les premiers habitants d’Égypte, en compagnie de sa sœur et épouse Isis. Osiris étant sage, intelligent et bienveillant, il guida l’humanité sur la voie de la grandeur, de la joie et de la prospérité en seulement quelques siècles de règne.

Néanmoins, le succès d’Osiris ne fut pas apprécié par tous : Seth, le frère d’Osiris, devint très jaloux d’Osiris et projeta de l’assassiner.

Ainsi, afin de prendre le pouvoir d’Osiris de force, Seth piège Osiris en organisant un grand concours lors d’un banquet organisé en l’honneur d’Osiris et d’Isis. Lors de cette fête prenant place au bord du Nil et accueillant de nombreux convives, Seth apporte un joli coffre orné de riches joyaux qu’il propose d’offrir à quiconque entrerait en entier à l’intérieur.

Étonnement, aucun des convives n’y arrive. Mais si personne ne peut entrer dans le coffre de Seth, c’est pour une raison très simple : le coffre de Seth est spécialement conçu pour que seul Osiris ne puisse y rentrer.

Quand vient le tour du souverain de l’Égypte de tenter de rentrer dans le coffre, Seth soude immédiatement les ouvertures du coffre. Il jette ensuite le coffre dans le Nil, ce qui entraîne la mort d’Osiris par noyade.

5) Isis

Isis, la déesse de la magie et de la fertilitéIsis est la déesse de la magie et des secrets. Isis est aussi, comme nous l’avons dit plus haut, la sœur et l’épouse d’Osiris.

Après la grande duperie de Seth provoquant la mort d’Osiris, Isis part désespérément à la recherche de son frère et amant.

Isis retrouve rapidement le corps du défunt monarque d’Égypte. Elle tente alors de ressusciter Osiris mais ne réussit à le faire revivre que pendant un seul soir (soir où elle tombe enceinte d’un fils : Horus).

Cependant, avant qu’Isis ne puisse commencer des préparatifs plus longs pour ramener durablement à la vie Osiris, lors d’une partie de chasse, Seth découvre le corps d’Osiris (qu’Isis avait préalablement caché au bord du Nil).

Fou de rage, qu’il soit possible de ramener à la vie le souverain légitime de l’Égypte, Seth démembre le corps de son frère en 14 morceaux et dissimule ces 14 morceaux dans diverses grottes, montagnes et étendues d’eau du monde entier.

Après une recherche longue et laborieuse, Isis réussit à retrouver 13 des 14 morceaux de son amant. Cependant, au moment où elle aperçoit le 14ème morceau caché au fond d’un lac, un gros poisson, le mange et le digère instantanément.

Malgré la disparition de cette dernière partie du corps d’Osiris (à savoir sa verge), Isis entame tout de même le rituel visant à ramener à la vie Osiris.

Cependant, comme il a été ressuscité sans tous ses morceaux, Osiris n’est plus un « dieu entier ». Il ne peut donc plus régner sur le monde des hommes. Ainsi, Osiris, l’ancien souverain du monde des vivants devient le souverain du monde des morts. Quant à lui, Seth commence un règne sur une Égypte qu’il dirige négligemment, la laissant tomber dans une anarchie presque totale.

6) Horus

Horus, le dieu fauconHorus est le dieu à tête de faucon réputé comme le protecteur des pharaons d’Égypte. Dans le mythe d’Osiris, c’est Horus qui rétablit la paix et l’harmonie en Égypte en affrontant son oncle Seth.

En effet, enfant, en voyant de loin le règne cruel et désastreux pour les hommes de Seth, Horus veut rendre à l’Égypte sa grandeur.

Devenu adulte, Horus va trouver le jury divin composé des dieux Râ, Shou et Thot pour faire valoir ses droits à la succession d’Osiris.

Shou et Thot, bien au courant du règne injuste et problématique de Seth donnent raison à Horus sans attendre. Shou et Thot sont donc prêts à appuyer Horus pour forcer une abdication sans délai de Seth.

Néanmoins, Râ est très vexé que son avis n’ait pas été demandé en premier alors qu’il est le dieu créateur et le père de tous les dieux. Râ ordonne donc à Seth et Horus de concourir dans une longue série d’épreuves pour se départager.

Gravure murale "Seth contre Horus"Les épreuves opposant Seth à Horus commencent. Cependant, lors de chacune de ces épreuves, Seth utilise la ruse et la tromperie pour gagner. Il opère si bien dans ces deux domaines qu’il remporte toutes les premières épreuves.

Cette situation inquiète beaucoup Isis qui décide d’aider son fils. Lors d’une épreuve d’apnée dans le Nil opposant Seth et Horus s’étant préalablement transformés en hippopotame, Isis crée un harpon magique pour faire remonter Seth à la surface de l’eau, ce qui lui ferait perdre l’épreuve (les anciens Égyptiens ayant beaucoup d’imagination !).

Le plan d’Isis fonctionne et Horus remporte sa première épreuve. Cependant, ce dernier est en colère du manque de confiance qu’a sa mère en lui et lui arrache la tête avant de la lancer au loin (heureusement, un peu plus tard, Thot ramènera à la vie Isis).

Le jury des dieux est très mécontent de cette action car lever la main sur sa mère n’est pas un acte normal pouvant être oublié aisément. Râ, Shou et Thot sont donc d’accord pour donner un avantage à Seth. Celui-ci aura le droit de choisir la prochaine épreuve qui sera de plus l’épreuve décisive qui déterminera qui de Seth ou d’Horus régnerait sur l’Égypte.

Pour cette dernière épreuve, Seth est très sûr de lui. Il déclare donc que la dernière épreuve serait une course de bateau avec une petite spécificité : les bateaux devraient uniquement être composés de pierre.

Horus commence à redouter une défaite lors de cette épreuve finale. Pour la première fois, il triche pour gagner la course. Pour cela, il constitue un bateau de bois mais pour respecter les critères des bateaux fixés par Seth, il peint le bois avec des morceaux de roche écrasée pour simuler un bateau entièrement fait de pierre.

Pyramides du royaume d'ÉgypteHorus est un dieu bon et honnête : sa seule motivation pour tricher est la peur de voir l’Égypte entre les mains d’un souverain aussi néfaste et déraisonnable que Seth.

Le jour de l’épreuve, Seth vient sans bateau mais avec un plan : il découpe le sommet d’une montagne pour s’en faire un bateau. Cependant, lorsque celui-ci met à l’eau son « navire », ce morceau de montagne coule immédiatement au fond de l’eau. Horus est donc déclaré vainqueur par Râ.

Mauvais perdant, Seth saute sur Horus pour essayer de le tuer. Horus étant sur son bateau à ce moment précis, le bateau d’Horus vole en éclat sous le poids de Seth et la supercherie d’Horus est révélée au conseil des dieux.

Ne sachant qui choisir entre le mauvais perdant et le fraudeur, Râ, Shou et Thot vont trouver le très sage Osiris, dorénavant dieu de la mort dans le monde souterrain égyptien.

Osiris prend position pour son fils : Seth s’étant emparé du pouvoir en dupant puis en tuant son propre frère, il n’a aucun droit sur l’Égypte. De plus, pour force la main du conseil, Osiris appelle en son royaume souterrain, les étoiles, la Lune et le Soleil, ce qui prive le monde entier de toute source de lumière.

Ne pouvant se permettre de voir le monde dépérir, Râ, Shou et Thot se rangent à l’avis d’Osiris et nomment Horus pharaon d’Égypte.

Quant à Seth, privé de l’immunité que lui accordait son statut de pharaon, il est jugé pour le meurtre d’Osiris et bannit dans le désert.

7) Seth

Seth, le dieu du malSeth est le dieu du chaos, des orages, des tempêtes et du désert.

Après sa défaite contre Horus, Seth commence une longue repentance pour le meurtre d’Osiris. Lors de cette repentance, Seth fut appelé à aider Râ dans sa mission d’illumination solaire de l’univers.

Seth se bat dorénavant chaque nuit contre Apophis pour protéger Râ d’un serpent qui voudrait bien le manger lui et le Soleil qu’il porte sur sa tête.

C’est pour ce récit de repentance que Seth est particulièrement aimé par les pharaons. En effet, en combattant Apophis, Seth représente la lutte du bien contre le mal et la protection de l’ordre des choses.

8) Nephtys

Nephtys (ou Nephthys), la déesse de la mortNephtys est la déesse funéraire veillant sur les sarcophages des Égyptiens défunts.

Avant que ne commence le mythe d’Osiris avec l’assassinat de ce dernier, Nephtys est très fortement attirée par Osiris et le séduit en se déguisant en Isis, la femme d’Osiris.

De cette relation adultère naîtra Anubis qui sera aussitôt abandonné dans le désert par Nephtys par peur que son mari Seth ne se mette en colère devant la preuve de cette infidélité que cet enfant représente. Heureusement, Anubis sera recueilli par Isis aidée par des chacals (ce qui donnera à Anubis sa tête de dieu chacal).

L’infidélité de Nephtys a de lourdes répercussions car c’est elle qui initie la haine et la jalousie que Seth va de plus en plus éprouver pour son frère Osiris. Ainsi, on peut clairement dire que Nephtys contribue grandement au meurtre d’Osiris par son frère-époux Seth de façon indirecte.

9) Sekhmet

Sekhmet, la déesse lionneAprès le meurtre d’Osiris par Seth, Râ ne s’aperçoit pas immédiatement que le monde a été laissé sans pharaon bienveillant et les hommes entrent dans une grande ère d’anarchie. Lors de cette période noire, les statues des principaux dieux sont mises à terre, et leurs temples sont détruits.

Quand Râ se rend compte du désordre qu’il règne sur Terre, il y envoie son œil droit sous la forme de Sekhmet, la déesse lionne de la guerre. Sekhmet a pour ordre de massacrer l’entièreté des hommes, des femmes et des enfants se trouvant sur Terre.

Heureusement pour la civilisation humaine, Râ se ravise et comprend que les hommes sont ce qu’ils sont et qu’il les aime tels qu’ils sont. Râ renonce donc au massacre et rappelle à lui Sekhmet qui redevient son œil : la civilisation humaine est sauvée !

10) Bastet

Bastet, la déesse lionneBastet est la déesse des chats, du plaisir et de « tout ce qui est agréable ». Bastet est une déesse très populaire dans l’Égypte antique qui possédait même une ville à son nom : Bubastis.

Comme Bastet était réputée comme accordant de nombreuses faveurs, tous les chats de l’Égypte étaient adorés par les anciens Égyptiens. En effet, ils pouvaient tous potentiellement être des incarnations de Bastet.

Pour cette raison, dans l’Égypte pharaonique, tuer ou lever la main sur un chat était un acte hautement répréhensible souvent puni de mort.

Dans certains récits décrivant les attributs du dieu suprême Râ, Bastet est parfois la remplaçante de Seth dans le combat contre le serpent Apophis visant à protéger Râ sur sa barque solaire céleste.

11) Hathor

Hathor, la déesse parfois à tête de vacheDéesse dotée de cornes de vache, Hathor est la déesse de la beauté, de l’amour et de la joie. Hathor est aussi la femme d’Horus que celui-ci épouse après avoir triomphé de Seth.

Hathor est fortement liée à Sekhmet et à Bastet : quand Hathor est joyeuse, elle devient Bastet (la déesse chat) ; quand Hathor est en colère, elle devient Sekhmet (la déesse lionne).

Nos tableaux égyptiens

12) Anubis

Anubis, le dieu loupAnubis est le dieu des morts à tête de chacal. C’est lui qui accueille les défunts égyptiens après leurs morts.

Anubis est le fils de Nephtys (la femme de Seth) abandonné par celle-ci, mais élevé par Isis (la femme d’Osiris). C’est pour cette raison qu’Anubis donnera à Osiris le titre de « dieu de la mort ». En effet, après l’assassinat d’Osiris par Seth, Anubis délivrera à Osiris ce titre en remerciement pour la façon dont Osiris et Isis ont pris soin de lui pendant son enfance.

On retrouve Anubis dans le rituel de la pesée des cœurs des défunts égyptiens pour savoir s’ils étaient dignes d’accéder au paradis de l’Au-Delà. Lors de ce rituel, Anubis comparait le poids du cœur d’un défunt avec celui d’une plume de la déesse ailée Maât à l’aide d’une balance.

Si le cœur était moins ou aussi lourd que la plume, l’âme à qui appartenait le cœur avait le droit à s’élever vers le paradis des Bienheureux d’Osiris. Cependant, si le cœur était trop lourd (car alourdi par trop de crimes et de délits), l’âme était mangée par la prochaine déesse que nous allons présenter : la déesse dévoreuse d’âmes Âmmout.

13) Âmmout

Âmmout, la déesse des enfersLorsqu’une âme arrivant près d’Anubis est jugée trop pécheresse, Âmmout, la déesse dévoreuse d’âme la mange. Cette âme est alors « oubliée à jamais », ce qui est la plus grande forme de honte que peut connaître un Égyptien après sa mort.

14) Thot

Thot, le dieu de la connaissanceThot est le dieu égyptien à tête d’ibis. Inventeur des hiéroglyphes et de toutes les sciences, il est le dieu des scribes, de la connaissance et de l’apprentissage.

Le dieu ibis a également un rôle important dans la pesée des cœurs (présentée précédemment) : Thot est en charge de vérifier qu’aucun élément extérieur ne perturbe le jugement des morts. Ainsi, grâce à Thot, le jugement de la balance d’Anubis est toujours équitable et sans défaut.

15) Khépri

Khépri, le dieu scarabéeLe dieu scarabée Khépri est la forme que Râ a prise lors de la création du Soleil (donc avant de prendre sa forme de dieu faucon).

Lors de chaque aube, après avoir ramené le Soleil à l’est à travers le monde souterrain (comme nous l’avons vu plus haut dans cet article), Râ reprend sa forme de « dieu Khépri ». Ce n’est seulement que lorsque le Soleil est haut dans le ciel que reprend sa forme de dieu à tête de faucon.

16) Ptah

Ptah, le dieu des artisansToujours représenté comme momifié avec un sceptre, Ptah est le dieu des artisans.

Dans certains récits du début de l’Égypte antique, Ptah est présenté comme le dieu créateur suprême ayant créé Râ par sa pensée, avant que ce dernier ne crée tous les autres dieux et déesses.

17) Amon

Amon, le dieu de la créationÀ la fin de la civilisation égyptienne, Amon devient un dieu créateur aux côtés de Râ. Tandis que Râ crée tous les éléments minéraux composant l’univers (la Terre, le Soleil et les étoiles), Amon crée la vie humaine, animale et végétale.

Selon le mythe d’Amon, celui-ci se transforme en oie afin de pondre un œuf géant. Amon se transforme ensuite en serpent pour couver l’œuf pendant des millénaires. Après cette longue période, de l’œuf sort tous les humains, animaux et plantes qui peupleront la Terre créée par Râ.

18) Taouret

Touaret, la déesse des femmes enceintesTaouret est une déesse mi-femme, mi-hippopotame et mi-lionne. Elle a donc un corps de femme, une tête d’hippopotame et des pieds de lions. Taouret est la déesse protectrice des femmes enceintes et des nouveau-nés.

19) Sobek

Sobek, le dieu crocodileSobek est le dieu à tête de crocodile de la mythologie égyptienne.

Dans l’Égypte d’il y a 4500 ans, les crocodiles étaient très présents dans le Nil et dans ses environs. Les crocodiles étaient des bêtes d’une grande sauvagerie qui se cachaient au bord de l’eau avant d’attraper, de noyer puis de manger les Égyptiens s’aventurant sur la rive du Nil ou sur celles des lacs et mares l’entourant.

Pour cette raison, les anciens Égyptiens vouaient un grand culte à Sobek car celui-ci était supposé être le père de tous les crocodiles et donc avoir un contrôle important sur ses fils.

Les dieux du plus grand des pays antiques !

Vous savez désormais tout des plus importants dieux de l’Égypte antique. Effectivement, nous avons vu ensemble :

  • Les dieux Râ, Aton, Apophis et Sekhmet impliqués dans le « mythe de Râ »
  • Les dieux Osiris, Isis, Horus, Seth et Nephtys impliqués dans le « mythe d’Osiris »
  • Les dieux Anubis, Âmmout et Thot impliqués dans la pesée des cœurs
  • Les dieux Sobek, Khépri, Ptah, Amon et Taoueret importants dans les anciennes traditions égyptiennes

Maintenant, peut-être voulez-vous apporter un peu d’Égypte dans votre vie de tous les jours ? Pour cela, nous vous avons sélectionné nos meilleurs chevalières et bagues de l’Égypte antique. Découvrez ces pièces expertement inspirées en cliquant sur l’image ci-dessous.

Bague égyptienne œil d'Horus


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés

Newsletter

Recevez nos articles dans votre boite email.