Les déesses égyptiennes

DÉESSE ÉGYPTIENNE

de lecture - mots

Vous voulez en savoir plus sur les principales déesses de l’Égypte antique ? Vous voulez savoir qui est Isis, la plus connue d’entre toutes celles-ci de nos jours ?

Passionnée par l’Égypte, notre équipe vous a préparé un article décrivant les principales déesses de l’Égypte d’il y a 3000 ans !

La plus connue des déesses égyptiennes est Isis, la déesse de la magie et des secrets. Isis est une actrice clé du mythe égyptien d’Osiris. Viennent alors d’autres déesses ayant aussi un rôle important dans l’histoire de l’Égypte comme Bastet, Sekhmet, Hathor, Nephtys et Maât.

Dans cet article, vous découvrirez :

  • Les trois déesses fondatrices de la religion antique égyptienne : Isis, Nephtys et Hathor (car présentes dans le mythe de l’assassinat du dieu Osiris)
  • Les autres déesses importantes de la religion antique égyptienne : Nout, Bastet, Sekhmet, Maât, Ouadjet et Nekhbet

Après cet article, vous saurez tout des plus grands mythes de l’Antiquité égyptienne et des déesses que ceux-là impliquent.

Découvrons tout cela sans plus attendre !

Colliers égyptiens inspirés de l'Égypte de Cléopâtre, de Ptolémée et de Ramsès II

1) Isis

La déesse IsisIsis est probablement la déesse égyptienne la plus connue de l’Égypte antique. Cette popularité est notamment due au rôle qu’elle tient dans le célèbre mythe d’Osiris.

I) Isis dans le mythe d’Osiris

Dans le mythe d’Osiris, Isis est la sœur et l’épouse du dieu-pharaon Osiris. Au début de celui-ci, Osiris dirige l’Égypte aux côtés d’Isis. Doté d’une droiture exemplaire et d’une intelligence supérieure, Osiris réussit dans un premier temps à amener paix et prospérité sur l’Égypte. Cependant, le frère d’Osiris et d’Isis, Seth, va se préparer à assassiner Osiris car immensément jaloux de celui-ci.

Lors d’une grande fête en l’honneur d’Osiris et d’Isis, Seth va apporter un coffre luxueux préalablement taillé aux dimensions d’Osiris. Seth propose alors d’offrir ce coffre à quiconque réussira à rentrer à l’intérieur. Evidemment, tous les convives échouent sauf Osiris, qui quand vient son tour d’essayer le coffre, se retrouve enfermé dedans par Seth et ses partisans. Seth jette alors le coffre dans le Nil et Osiris meurt noyé.

Le dieu Seth enfermant son frèreAussitôt Osiris, installé dans le coffre, Seth cloue le coffre et noie Osiris. Ainsi, selon ce mythe, ce coffre devient le supposé premier « sarcophage » de l’histoire égyptienne.

Isis va cependant réussir à retrouver Osiris dans le Nil et à le ramener à la vie en se faisant pousser des ailes d’oiseaux et en battant des ailes au-dessus de son corps inerte. Osiris est ressuscité pour une unique nuit, ce qui permet à Isis de tomber enceinte d’un enfant : Horus.

II) Isis dans le mythe de la résurrection d’Osiris

Isis prépare alors un rituel pour ramener définitivement à la vie Osiris. Cependant, avant qu’elle n’ait eu le temps de finir ses préparations, Seth découvre le corps d’Osiris et le découpe en 14 morceaux qu’il dissimule dans toute l’Égypte.

Isis est dépitée par cet événement. Ses pleurs vont attirer Nephtys (la dernière de la fratrie d’Osiris, Seth et d’Isis, mariée à Seth dont elle est donc la sœur-épouse) et Anubis (le fils de Nephtys et donc le neveu d’Isis).

Isis, Nephtys et Anubis partent à la recherche des 14 morceaux du corps d’Osiris. Cependant, après en avoir retrouvé 13, ils découvrent que le 14ème morceau (à savoir, le pénis d’Osiris) a été mangé par un poisson du Nil et qu’il a été digéré par celui-ci : Osiris est donc reconstitué avec seulement 13 de ses 14 morceaux.

Osiris incomplètement reconstitué ne peut plus rester dans le royaume des vivants pour y régner. Osiris part donc au royaume des morts sur lequel il régnera. Seth est laissé pour seul maître de l’Égypte.

Heureusement, Horus, le fils d’Osiris et d’Isis, une fois devenu adulte tentera de reprendre le trône de son père. Horus affrontera et vaincra Seth dans une série d’épreuves organisée par le dieu égyptien suprême Râ pour déterminer qui d’Horus ou de Seth serait le plus digne de régner sur l’Égypte.

2) Nephtys

La déesse NephtysNephtys (ou Nephthys) est la sœur d’Isis, d’Osiris et de Seth. Nephtys épouse Seth mais se prend rapidement de passion pour Osiris en le voyant exercer sa mission de monarque d’Égypte. Une nuit, elle se déguise en Isis pour pouvoir fourvoyer Osiris et avoir ainsi des relations sexuelles avec ce dernier qui la prendrait pour son épouse Isis. De cette union illégitime, Nepthys tombe enceinte d’Anubis.

Nephtys a cependant peur que Seth ne soit en colère en apprenant l’existence d’Anubis, conçu avec Osiris. Elle abandonne donc le nouveau-né à une mort certaine dans le désert. Heureusement, Anubis est nourri quelques jours par des chacals avant d’être retrouvé par Isis qui l’élèvera comme son propre fils.

L’adultère de Nephtys contribue grandement à la jalousie de Seth d’Osiris. Ainsi, Nephtys participe indirectement au futur meurtre d’Osiris par Seth qui aura lieu quelques années après son adultère.

3) Hathor

La déesse HathorHathor est principalement connue pour être l’épouse du dieu à tête de faucon Horus qui reprendra l’Égypte au maléfique Seth. Hathor est la déesse de l’amour, de la joie et de la beauté. La déesse est souvent représentée avec des cornes tenant entre elles le Soleil mais est aussi parfois représentée avec une tête de vache.

4) Nout

La déesse NoutNout est la personnification du ciel et de ses étoiles. La déesse est représentée comme un femme nue bleue sujours portée par son mari, Geb, le dieu représentant la Terre (qui la porte car la Terre, plate selon les Égyptiens, est toujours en dessous du ciel).

Selon la religion des anciens Égyptiens, au commencement, il n’existait qu’un ciel de ténèbres, vide de toute chose, faisant face à un océan infini. À la suite de nombreux contacts entre les Ténèbres et le ciel, une première forme de vie émergea : Atoum.

Atoum n’étant pas assez fort pour créer à lui seul la vie, une divinité se créa d’elle-même afin de l’aider : le dieu faucon-Soleil Râ. Râ utilisa l’océan et les Ténèbres, qu’il mélangea harmonieusement pour donner vie au premier couple de dieux : Shou et à Tefnout.

Arbre généalogique égyptienComme le montre l’arbre généalogique ci-dessus, Nout est la fille de Shou (l’incarnation de l’air) et de Tefnout (l’incarnation de la chaleur du Soleil). À son tour, Nout eut 4 enfants avec son frère et mari Geb : Isis, Nepthys, Osiris et Seth (qui joueront un grand rôle dans l’avenir du monde, comme nous l’avons vu plus haut dans cet article).

5) Bastet

La déesse BastetBastet est la déesse à tête de chat de « tout-ce-qui-est-agréable ». Bastet est une des rares divinités égyptiennes à posséder une ville à son nom : Bubastis.

Dans la mythologie égyptienne, Bastet défend le dieu-Soleil Râ quand celui-ci navigue dans le monde souterrain.

En effet, le monde étant plat selon les anciens Égyptiens, chaque soir, Râ (qui porte le Soleil sur sa tête) doit transporter le Soleil de l’ouest à l’est afin d’illuminer le monde pour une nouvelle journée (le Soleil se levant à l’est). Cependant, quand Râ passe par le royaume souterrain, en dessous de la Terre présumée plate, il est attaqué par le serpent géant maléfique Apophis qui a pour but de dévorer Râ et le Soleil. Ainsi, Bastet lutte chaque nuit contre Apophis pour que le monde ne soit pas privé de Soleil pour l’éternité.

6) Sekhmet

La déesse SekhmetSekhmet est la déesse de la guerre et du désert. C’est elle qui est envoyée par Râ sur Terre pour détruire l’humanité pour la punir après que celle-ci n’ait pas respecté les lois sacrées édictées par Râ.

Heureusement pour l’humanité, Râ accepte la part d’ombre des hommes en comprenant que c’est celle-ci qui permet le libre arbitre de l’humanité.

Ainsi, avant que Sekhmet n’ait eu le temps de massacrer tous les humains, Râ rappela Sekhmet dans les cieux afin de sauver l’humanité.

7) Maât

La déesse MaâtMaât est la « déité ailée de la justice » de l’ancienne Égypte. Maât est une « déesse ailée » car elle peut recouvrir de plumes ses bras, et car elle occupe une place importante dans le rituel du jugement des morts de l’Au-delà.

En effet, dans le rituel appelé « la pesée des cœurs », Maât détache une de ses plumes pour la mettre sur une balance, en contrepoids du cœur d’un défunt égyptien. La différence de poids entre le cœur et la plume de Maât va déterminer le sort de l’âme auquel appartient le cœur ainsi pesé.

Une plume de Maât étant extrêmement légère (car c’est une plume), le cœur du mort ne doit pas être alourdi de trop de péchés pour que la balance soit équilibrée.

À partir du jugement de la balance, les cœurs (et donc les âmes égyptiennes propriétaires de ceux-ci) peuvent connaître deux sorts très différents :

  • Si le cœur est léger, la balance de la justice ne penche pas du côté du cœur (car la plume est plus lourde ou aussi lourde que le cœur). L’âme est donc saine. Ainsi, l’âme et son cœur peuvent se rendre au paradis d’Osiris où une vie facile et sûre les attend.
  • Si le cœur est trop lourd car alourdi de péchés et de crimes, la balance de la justice penche du côté du cœur. L’âme à laquelle le cœur appartient est reconnue coupable de mauvaises actions. Cette âme est alors dévorée par la déesse dévoreuse d’âmes Âmmout. Une âme dévorée de la sorte est privée d’existence éternelle dans l’Au-Delà, ce qui est le plus grand déshonneur imaginable pour un Égyptien.

8) Les déesses animales Ouadjet et Nekhbet

Ouadjet et NekhbetLes déesses Ouadjet et Nekhbet sont deux des rares divinités n’ayant pas de représentations humaines.

En effet, elles sont représentées sous la forme d’un cobra femelle pour Ouadjet et d’un vautour femelle pour Nekhbet.

Ces deux déesses représentent chacune une moitié du territoire égyptien auquel est associée pour chacun une demi-couronne de pharaon :

- Ouadjet représente la Basse Égypte (la partie sud de l’Égypte). Elle porte la couronne Decheret (voir image ci-dessous)

- Nekhbet représente la Haute Égypte (la partie nord de l’Égypte). Elle porte la couronne Hedjet

La couronne PschentQuand un pharaon porte le Pschent composé des deux couronnes d’Ouadjet et de Nekhbet, il montre que ces déesses l’accompagnent. Ainsi, il déclare à tous que son pouvoir sur les terres du pays du Nil est incontestable car il est choisi par les dieux eux-mêmes.

Les déesses du plus grand des pays antiques

Vous savez désormais tout des déesses les plus importantes de la civilisation égyptienne. En effet, nous avons revu ensemble :

  • Qui étaient Isis, Nephtys et Hathor, les déesses fortement impliquées dans le mythe d’Osiris
  • Qui étaient les importantes déesses Nout, Bastet, Sekhmet et Maât
  • Qui étaient les déesses Ouadjet et Nekhbet représentant l’unification de l’Égypte

Pour aller encore plus en profondeur au sein du cœur de l’Égypte, pourquoi ne pas apporter chez vous des pièces faisant référence à l’Égypte d’Isis et d’Anubis ?! En effet, nous possédons une riche collection de tableaux égyptiens faits par des amis de l’Égypte antique pour d’autres amis de l’Égypte antique. Pour les découvrir, cliquez simplement sur l’image ci-dessous.

Bagues égyptiennes Akhenaton, Aton, Sobek


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés

Newsletter

Recevez nos articles dans votre boite email.