Isis, la déesse égyptienne

ISIS, LA DÉESSE DE LA MAGIE ÉGYPTIENNE

de lecture - mots

Vous souhaitez savoir qui était Isis, la déesse de la magie, sœur-épouse d'Osiris ? Vous souhaitez plonger dans le mythe d'Osiris dont lequel Isis joue un rôle clé ?

Vous êtes en bon endroit : passionnés par les dieux de l'Égypte antique, nous nous ferons une joie de vous conter la belle histoire de la déesse de la magie.

Isis est la sœur d'Osiris, de Seth et de Nephtys. Ayant épousé Osiris, elle cherchera à le ressusciter (après son assassinat par Seth), tout en protégeant, Horus, son fils avec l'aide de Thot, Nephtys et d'Anubis.

Dans cet article, vous découvrirez :

  • Le mythe du meurtre d'Osiris, le frère et époux d'Isis
  • Comment Isis a protégé son fils Horus du dieu du mal, Seth
  • L'arbre généalogique d'Isis contenant tous les membres de sa famille divine 
  • Les attributs d'Isis dans l'Égypte antique

À la fin de cet article, vous connaîtrez tout de la déesse de la magie.

Commençons par une petite présentation d'Isis !

1) Les histoires de mythologie égyptienne attachées à Isis

Isis est la déesse égyptienne de la magie, de la fertilité, de la maternité, de la guérison et de la renaissance. Isis est une divinité devenue si populaire en Égypte que son culte fut également importé et adopté partiellement en Europe (notamment en Grèce et dans l'empire romain). Née le premier jour de la création du monde, elle est la première fille de Geb (le dieu de la Terre) et de Nut (la déesse du ciel). Elle est la sœur d'Osiris (devenu plus tard son mari), de Seth et de Nephtys. Elle est la mère d'Horus, le dieu à tête de faucon, fils qu’elle a eu avec Osiris.

Au temps des pharaons, Isis était connue sous les noms d'Auset, Aset et Eset, noms signifiant en égyptien ancien « gardienne du trône ». Ce nom fait référence à son rôle dans l’abdication du roi des dieux Râ, le dieu suprême initial, remplacé par Horus.

 papyrus orné de hiéroglyphes

Un papyrus orné de hiéroglyphes extrait du livre des morts. De gauche à droite : Isis, Râ, Horus et Hathor (la femme d’Horus)

A) Le mythe de la naissance d’Horus

Cette histoire commence paisiblement : Osiris, le dieu parfait règne sur l'Égypte aux cotés de sa sœur-épouse Isis. Ce dieu majestueux apporte paix et prospérité à l'Égypte en tant que pharaon. Mais tout ne pouvait pas aussi bien se passer. Seth, le frère d'Osiris jaloux de lui, commença à ourdir un complot contre Osiris.

Lors d'un grand banquet à l'honneur d'Osiris, Seth apporta un grand et splendide coffre dont la forme reproduisait étonnement exactement la morphologie d'Osiris. Seth clama qu'il offrirait ce coffre à celui qui arriverait à rentrer dedans. Le coffre étant prévu pour répondre exactement à la taille d'Osiris, tous les convives échouèrent évidemment.

Quand ce fut au tour d'Osiris d'essayer le coffre, il fût doublement surpris. D'abord car il le trouvait tout juste à sa taille. Ensuite, car Seth cloua le coffre dés qu'Osiris fut installé dedans avant de le jeter dans le Nil. Vous l'aurez compris : ce coffre allait devenir le premier des sarcophages égyptiens.

Cette action sournoise dévasta Isis qui se mit à chercher le sarcophage d'Osiris pour pouvoir faire son deuil. Elle le retrouva incrusté dans le bois d'un pilier du palais d'un roi d'un pays lointain (le roi étant nubien copte ou Hittite selon les versions du mythe). Isis récupéra le pilier (et donc le sarcophage) en guérissant d'une grave maladie le fils du roi.

Elle ramènera alors le corps d’Osiris en Égypte pour lui offrir une sépulture digne. Un sort permit ensuite à Isis de redonner vie à son mari pendant une unique nuit, ce qui lui permit tomber enceinte d'Horus (car malgré tout le mal existant dans ce monde la force de la vie et celle du couple triomphent toujours des ténèbres comme nous le confirmera notre partenaire Insta-Couple).

Seth retrouvant le cercueil, découpa dans un élan de rage le corps d'Osiris en quatorze morceaux. Isis une nouvelle fois à la recherche du corps d’Osiris, attira par ses pleurs la femme de Seth, Nephtys. Cette dernière aida Isis à trouver treize des quatorze morceaux, mais un poisson du Nil mangea et digéra le dernier morceau🍖.

La disparition funeste de ce dernier morceau fut un choc pour Isis car sans celui-ci, Osiris n'étant plus entier, ne pourrait plus appartenir au royaume des vivants. Après momification, l'âme d'Osiris rejoignit donc le Tuat, le monde des morts égyptien.

Isis, la déesse égyptienne de la magie

Isis, la déesse égyptienne de la magie

À la suite du départ d’Osiris, Isis fut kidnappée par Seth qui la voulait sienne mais Thot, dieu particulièrement sympathique, l'aida à s'échapper. Isis devint par la suite amie avec sept déesses scorpions 🦂 (Maatet, Befen, Mestet, Mestetef, Petet, Thetet et Tefen) qu’elle aida à traverser une rivière en les portant dans ses bras. Les déesses scorpions la protégeant de Seth, Isis voyagea hors d’Egypte pour pouvoir élever discrètement Horus loin du dangereux Seth.

Cependant le jour de sa naissance, Horus cria tellement fort que Seth fut rapidement en courant de l’existence du fils d’Osiris et voulut le faire tuer. Au même moment, Tefen, la plus jeune des déesses scorpions qui était jalouse d’Isis, devenue à sa place le centre d’intérêt de la fratrie de déesses scorpions se disputa avec ses sœurs et quitta sa famille.

Ne pouvant approcher Horus, toujours protégé par les autres déesses scorpions, Seth lança un terrible sortilège pour forcer Tefen à retourner auprès d’Isis pour assassiner le jeune Horus.

Mais celle-ci, se rappelant les bons moments qu’elle avait passé en la compagnie d’Isis et sa sœurs déesses scorpions préféra se piquer avec son dard que tuer le fils unique de celle qui était, en fin de compte, devenue sa nouvelle sœur. Ainsi elle ruina les terribles projets de Seth au prix de sa vie.

B) Le vol des pouvoirs du dieu suprême Râ

Une autre légende raconte comment Isis subtilisa les tout-puissants pouvoirs de Râ 🌌 pour les donner à Horus. Isis vola un peu de son sang à Râ pendant son sommeil qu'elle mélangea avec de la terre pour créer un serpent venimeux.

Elle ordonna ensuite au serpent de lui fabriquer un contrepoison avant mordre Râ pendant qu'il dormait encore. Réveillé par l’immense douleur, Râ tua le pauvre serpent sur le coup. Isis promit alors à Râ de le guérir s’il lui donnait son nom magique. Un nom secret qu'elle pourrait ensuite potentiellement prononcer pour lui donner des ordres. Râ, qui se tordait de douleur, céda au chantage.

Ce nom maintenant connu, Isis le força à abdiquer et fit d'Horus, son fils bien-aimé, le roi des dieux.

C. La grande famille d'Isis

Pour mieux visualiser la situation familiale d'Isis (parfois compliquée) voici son arbre généalogique. Vous trouverez en dessous de cet arbre une explication de celui-ci !

pyramides caire nubiens akhenaton

Les ancêtres d'Isis

  • Arrière-grand-père : , dieu soleil originel, créateur de l'univers
  • Grand-Père : Shou, dieu de l'air
  • Grand-Mère : Tefnout, déesse du soleil, illuminant la haute Égypte et la basse Égypte
  • Père : Geb, dieu de la terre
  • Mère : Nout (ou Nut), déesse du ciel

Les frères et sœurs d'Isis

  • Frère (et mari) : Osiris, dieu des morts et de la résurrection
  • Frère : Seth, dieu du mal et des ténèbres
  • Sœur : Nepthys, déesse des ténèbres, de la déchéance et de la mort

Les descendants d'Isis

  • Fils : Horus, dieu du ciel, dieu de la royauté
  • Neveux : Anubis, dieu de l'embaumement et de la mort. Anubis est le fils d'Osiris et de Nepthys (qui s'était déguisé en Isis pour séduire Osiris). Anubis fut abandonné à sa naissance dans le désert par Nepthys qui craignait que Seth apprenne cette union illégitime. Isis l'a retrouvé et élevé comme son fils.

1) Les attributs d’Isis

A. Les noms d’Isis

Isis est communément appelée "Déesse aux dix mille noms".

Bien que cette déclaration soit exagérée, elle porte tout de même beaucoup de noms (environ 90 selon les égyptologues), dont les plus connus sont Aset, Aust, Eenohebis, Eset, Esu, Hesat, Iahu, Unt, Urethekau et Werethekau.

Isis prenait aussi parfois selon les époques les noms et attributs des deux déesses égyptiennes Sekhmet (la déesse à tête de lion) et Hathor (la déesse de l'amour, de la beauté et de la joie). Certaines cités grecques vénéraient également Isis qui remplaçait leurs déesses Perséphone (déesse de l’agriculture 🌱 et femme du dieu Hadès) et Athéna (la déesse de la stratégie militaire et des artistes).

Et ce n’est pas tout ! Isis est également connue sous de nombreux titres différents qui lui avait été donnés pour les rôles qu’elle jouait, tels que :

  • Thenenet : déesse du Tuat (le monde souterrain, monde des morts)
  • Ament : dame des enfers qui restaure les corps des morts pour qu'ils puissent vivre éternellement dans l'abondance avec Osiris dans son royaume celeste
  • Khut : porteuse de la lumière de chaque nouvelle année
  • Usert : déesse de la Terre
  • Ankhet : source de la fertilité des eaux et de la richesse minérale de la terre
  • Kekhet : déesse des champs et de toute zone cultivée
  • Renenet : déesse de la moisson dans la vallée du Nil
  • Tcheft : déesse de la nourriture offerte aux dieux par l'empire égyptien pharaonique

B. Les caractéristiques physiques d’Isis

Les représentations d'Isis la montrent portant une coiffe de vautour. Celui-ci est couché sur le ventre, tandis que sa tête repose sur le front d'Isis et que ses ailes couvrent les cheveux d'Isis. Isis porte toujours un collier orné de luxueux bijoux et est souvent dotée de longues ailes (ailes magiques qu'elle utilise pour faire revenir à la vie Osiris). Elle est aussi souvent dotée d'un sceptre en forme d’ankh (symbole de la vie).

Dans ses représentations, Isis porte différentes couronnes à la place de sa coiffe. L'une des couronnes est munie de cornes entourant un disque solaire rouge (prêtant à Isis les pouvoirs de Tefnout, la déesse du soleil). Une autre couronne est une double couronne possédant des cornes de bélier (prêtant à Isis les pouvoirs de Shou sur le vent 🌪️).

Isis, la déesse égyptienne de la magie

Ce sont les ailes magiques d’Isis qui ont données à Horus sa tête de faucon

C. Les temples d’Isis en Égypte

Isis en tant que déesse la plus célèbre d’Égypte a eu le droit à deux temples immenses se trouvaient à Behbeit el-Hagar et à Philae (tous deux mesurant 500 mètres de largeur pour 400 mètres de longueur avec une hauteur de 60 mètres). En somme un temple qui fait partit des grands monuments de l'Égypte aux cotés de ceux de Louxor, d'Abour Simbel, de Thèbes ou de Karnak.

La construction de Behbeit el-Hagar a commencé à la fin la période de l'Ancienne Égypte mais n’a été finie qu’au milieu de la période Ptolémaïque (une construction ayant donc durée 300 ans). Le temple est malheureusement aujourd’hui totalement démoli à cause des ravages du temps ⏳.

temple d’Isis à Philae

Le temple d’Isis à Philae, au pays de Cléopâtre et de Khéops

Selon les experts de l'Égyptologie, Behbeit el-Hagar a servi de modèle au temple d'Isis à Philae, en Haute Égypte. Les égyptologues estiment que la construction du temple sur l'île de Philae a commencé pendant la vingt-cinquième dynastie de la civilisation égyptienne. Cette construction n'a été terminée qu'à l'époque gréco-romaine (ce qui fait tout de même 450 ans !).

Dans ses temples on peut retrouver de nombreux dessins et statues d’Isis et de ses animaux protecteurs : les vaches, les scorpions, les serpents, les colombes, les faucons, les vautours et les hiboux (🐄, 🦂, 🐍, 🕊, 🐦, 🦆, 🦉).

Isis a eu le droit à deux temples uniquement dédiés à elle, ce qui est un fait assez rare pour les divinités égyptiennes (les grands dieux Sobek et Horus doivent quant à eux se partager un unique temple).

Cependant, même sans connaissances égyptologiques poussées, il est facile de savoir pourquoi Isis a tant su fasciner les anciens Égyptiens : les mystères qui l'entourent et son rôle proactif dans le mythe d'Osiris et dans celui de Râ la place évidemment sous les projecteurs !

Références à visiter :

Liens externes : Anubis (Dol Celeb), Horus (Dol Celeb), Seth (Dol Celeb)


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés

Newsletter

Recevez nos articles dans votre boite email.