Cobra uræus de Rê

L'URÆUS

de lecture - mots

Vous cherchez à comprendre la signification de l’uræus égyptien ? Vous voulez comprendre le lien entre l’uræus et les régions de Haute Égypte et de Basse Égypte ?

Alors bienvenue sur Ancienne Égypte : depuis 2012, nous faisons tout notre possible pour proposer à nos lecteurs des articles à la fois exhaustifs et distrayants.

En Égypte antique, le symbole uræus représentait la déesse cobra femelle Ouadjet à l’effigie d’un cobra prêt à bondir sur sa proie. L’uræus représente le pouvoir conféré aux pharaons par le dieu Râ. Ainsi, ce symbole figure sur les différentes couronnes du pharaon : le Némès, le Pschent et le Khépresh.

Dans cet article, vous découvrirez :

  • La signification et l’histoire du cobra uræus
  • Le mythe d’Ouadjet, le cobra représenté par le symbole uræus
  • La différence entre le cobra Ouadjet et le dieu serpent Apophis

Après la lecture de cet article, vous saurez tout sur un des symboles les plus célèbres de l’Égypte antique !

Commençons par découvrir la signification de l’uræus égyptien !

Collier égyptien de la grande époque des pharaons

1) Signification, histoire et définition de l’uræus

A) L’uræus, une représentation de la déesse Ouadjet

L’uræus est la représentation d’un cobra qui se dresse prêt à bondir. Ce cobra n’est pas n’importe lequel : c’est Ouadjet, la déesse cobra femelle protectrice de la Basse Égypte (la moitié nord de l’Égypte). Ouadjet est une des formes que peut prendre l’œil droit de Râ (le dieu créateur de l’humanité). Par ce lien entre ce symbole et cette région de l’Égypte, le symbole uræus est porté par le pharaon pour montrer que celui-ci contrôle le Basse Égypte.

L’uræus est souvent représenté aux côtés de Nekhbet, la déesse protectrice de la haute Égypte (la moitié sud de l’Égypte). Muni des « deux protectrices » ou des « deux dames » sur ses couronnes royales, un pharaon prouve qu’il est à la fois le souverain de la Haute Égypte et de la Basse Égypte (c’est-à-dire le souverain de l’Égypte ancienne unifié).

Némès de ToutânkhamonSur ce Némès (la couronne principale de cérémonie des pharaons), on peut clairement observer la déesse cobra Ouadjet (sous sa forme d’uræus) aux côtés de la déesse vautour Nekhbet.

Contre-intuitivement, il faut souligner que la Haute Égypte est située au-dessus de la Basse Égypte sur une carte du monde (voir carte ci-dessous).

Cette inversion entre le « haut » et le « bas » vient du fait que les Égyptiens qualifiaient de « Haute Égypte » la moitié de leur pays qui était au cœur des terres de l’Égypte antique. À l’inverse, la « Basse Égypte » s’appelle ainsi car elle est toute proche de la mer Méditerranée. Elle est donc par ce fait éloignée du cœur des terres de l’Égypte (voir carte ci-dessous).

Basse et Haute Égypte

B) L’uræus et le pharaon

L’uræus est particulièrement connu pour son usage sur les différentes couronnes des pharaons.

Sur ces coiffes pharaoniques, l’usage de l’uræus avait pour but de montrer que le pharaon était bien différent des autres habitants de l’Égypte. En effet, la déesse Ouadjet étant l’œil droit dieu Râ, sa présence au-dessus des yeux d’un pharaon faisait office de troisième œil animal et indiquait que Râ était toujours aux côtés du pharaon.

Ainsi découvrons tout de suite les 3 couronnes sur lesquelles était le plus souvent représenté l’uræus !

I) Le symbole-cobra sur le Némès

Némès pharaon ancien empireOn retrouve principalement les uræus sur les coiffes en formes de « crinières de lions » des pharaons : les Némès. Le Némès est la couronne uniquement portée pour les cérémonies en hommage des dieux ou pour les rites funéraires les plus importants du pays. C’est donc le Némès qui est représenté sur les sarcophages des défunts pharaons.

De nos jours, c’est notamment le célèbre Némès de Toutânkhamon alternant le bleu et l’or (car constitué de bandeaux royaux d’or solide et d’autres de lapis-lazuli bleu) qui a popularisé l’uræus égyptien.

II) Le symbole-cobra sur la couronne Khépresh

Couronne bleue des pharaons de la période intermédiaireLa deuxième couronne portant le symbole uræus est la couronne de guerre appelée Khépresh. Cette couronne a un usage bien plus militaire que le Némès : elle permet aux troupes égyptiennes de distinguer le pharaon pour mieux le protéger et se coordonner avec lui pendant les batailles (par sa couleur bleue, assez peu présente sur les champs de batailles antiques). Sur cette couronne, on retrouve Ouadjet disposée en nœud au devant de la couronne.

III) Le symbole-cobra sur la couronne Pschent

Couronne pschent des pharaons de KarnakEnfin, on retrouve le symbole uræus sur le Pschent, la couronne du quotidien des souverains égyptiens. Le Pschent est une double couronne formée de deux autres couronnes symbolisant l’unification de l’Égypte quand emboitées l’une dans l’autre :

- La couronne blanche « Hedjet » de la Haute Égypte portant au-devant de sa structure une représentation de la déesse Nekhbet.

- La couronne rouge « Decheret » de la Basse Égypte portant au-devant de sa structure une représentation de la déesse Ouadjet.

2) Un serpent à ne pas confondre avec Apophis

Pour bien comprendre qui est Apophis et le distinguer du cobra Ouadjet, il serait dommage que vous ne découvriez pas dans cet article le mythe du serpent Apophis.

A) L’origine de la confusion entre Apophis et Ouadjet (sous sa forme uræus)

Le serpent géant Apophis est souvent confondu avec la déesse Ouadjet que représente le symbole uræus.

Cette confusion vient du fait qu’Apophis est parfois représenté comme un cobra dans notre culture moderne. Ces représentations modernes sont inexactes car Apophis est un dieu serpent qui à la différence d’Ouadjet n’est pas un cobra (et qui n’a donc pas la coiffe élargie propre aux cobras).

Apophis et Bastet, la remplaçante de SethLe serpent Apophis dans la mythologie égyptienne

B) Apophis, le serpent dévoreur du Soleil

Apophis est un serpent qui a toujours existé et existera toujours. Ce serpent géant est l’incarnation des forces des Ténèbres menaçant le monde des vivants d’une nuit éternelle. Suite à la création du monde et du Soleil par le dieu faucon-Soleil Râ, Apophis veut en permanence avaler le Soleil se trouvant sur la tête du Râ.

En effet, le jour, Râ illumine le monde en parcourant le ciel sur sa barque solaire. Ainsi, selon les anciens Égyptiens, c’est lui le soleil qui se lève à l’Est le matin et qui se couche à l’ouest le soir. La nuit, Râ doit traverser le monde en dessous de la Terre pour revenir à sa position initiale (car le monde était perçu comme plat en Égypte, il y a 4000 ans !).

C’est à ce moment qu’Apophis et ses sbires (des esprits et des créatures maléfiques) l’attaquent pour essayer de le dévorer, lui et le Soleil qu’il porte au-dessus de sa tête.

Pour protéger le monde d’une ère d’obscurité perpétuelle, Râ est accompagné de quatre dieux :

- Seth, le dieu du chaos égyptien

- Thot, le dieu ibis de la connaissance

- Bastet, la déesse chat

- Isis, la déesse des secrets et de la magie

Ces quatre dieux l’aident à se défendre contre le serpent géant et ses subordonnés malfaisants. C’est cette protection qui permet chaque nuit à Râ de revenir à l’est du monde pour illuminer la Terre une journée de plus.

Plus rarement, il arrive aussi qu’Apophis attaque Râ en pleine journée. Surpris, Râ se fait souvent avaler par Apophis : c’est là l’explication des éclipses selon les anciens Égyptiens.

Ces éclipses ne durent cependant jamais très longtemps car les autres dieux protégeant habituellement accourent vite à la rescousse du dieu faucon-Soleil et percent l’estomac d’Apophis assez rapidement pour que Râ ne soit pas digéré. Une fois Râ récupéré, la lumière peut revenir sur le monde

Apophis sous une forme de cobraUn dessin graphique moderne d’Apophis, ici représenté avec un peu de fantaisie, sous la forme d’un cobra géant.

En souvenir de la divinité cobra !

Vous connaissez à présent absolument tout sur l’uræus et la déesse Ouadjet que ce symbole représente. Dans cet article, vous avez pu découvrir :

  • Les caractéristiques de la déesse Ouadjet
  • Les différentes coiffes des pharaons sur lesquels on retrouve le symbole uræus
  • La différence entre le cobra uræus et le dieu serpent Apophis

Après avoir découvert ce récit sur l’histoire et la signification de l’uræus égyptien, nous ne pouvons que vous recommander de visiter notre boutique consacrée à l’Égypte antique !

Vous y trouverez de merveilleux colliers égyptiens, bracelets égyptiens, bagues égyptiennes, statues égyptiennes et tableaux égyptiens !!!

Pour visiter notre collection de bagues égyptiennes, rien de plus simple : cliquez simplement sur l’image ci-dessous !

Bagues égyptiennes nouvel empire


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés

Newsletter

Recevez nos articles dans votre boite email.