Démiurges

DÉMIURGE

de lecture - mots

Vous voulez savoir ce qu’est un démiurge ? Découvrir pourquoi Dieu, Râ et Odin sont des démiurges ? Ou encore, comprendre pourquoi le dieu des dieux grec Zeus n’en est pas un ?

Alors bienvenue sur Ancienne Égypte ! Les questions sur la mythologie égyptienne sont un de nos sujets de prédilection.

Un démiurge se définie comme le créateur du monde au début du récit d’un ensemble de mythes religieux. Par exemple, dans les religions chrétienne, égyptienne et scandinave, Râ, Dieu et Odin sont des démiurges. D’un autre côté, Zeus n’est pas un démiurge car ce n’est pas lui qui a créé l’univers grec.

Au cours de cet article, nous verrons ensemble :

  • La définition de démiurge
  • Le récit de la création du monde égyptien par le démiurge Râ
  • Le récit de la création du monde chrétien par le démiurge Dieu
  • Le récit de la création du monde scandinave par le démiurge Odin

Après la lecture de cet article, vous connaîtrez tout des démiurges des grandes religions et mythologies antiques.

Commençons par découvrir ensemble ce qu’est un démiurge !

Collier égyptien Horus, croix ânkh

1) Qu’est-ce qu’un démiurge ? (définition et explication)

Selon le philosophe grec Platon, un démiurge est un dieu créant l’ensemble d’un univers au cours d’un cosmogonie (un récit religieux de la création d’un univers par un dieu).

Ce mot nous vient du 4ème siècle avant J.-C. du grec ancien « démiourgos » voulant dire « artisan » ou « fabricant ».

Ainsi, si on observe cette définition, on peut dire que les dieux respectivement chrétien, égyptien et scandinave Dieu, Râ, Odin sont des démiurges.

En effet, ils font partis de cette catégorie car ils apparaissent chacun dans un récit légendaire où ils façonnent le monde et les différents éléments qui entourent aujourd’hui les humains (les animaux, la Terre, les étoiles, le Soleil, le ciel…).

À l’inverse, contrairement à ce que l’on pourrait penser, le dieu Zeus de la mythologie grecque n’est pas un démiurge. En effet, bien que Zeus soit le « dieu des dieux » et le roi incontesté du monde grec, ce n’est pas lui qui a créé l’univers dans lequel il vit contrairement à Dieu, Râ et Odin.

Découvrons sans plus attendre le récit de ces trois démiurges !

2) Le démiurge « Râ » de l’Égypte antique

Chez les anciens Égyptiens, le démiurge à l’origine du monde est le dieu Faucon-Soleil Râ.

I) La création du monde par Râ

Au commencement, il n’y avait qu’un océan couvrant la moitié basse de l’univers faisant face aux Ténèbres, un ciel obscur couvrant l’autre moitié de l’univers.

Les frottements répétés entre l’océan primordial personnifié sous la forme de la déesse Noun et les Ténèbres créèrent une petite réserve d’énergie vitale. Cette réserve est le souffle de la vie Atoum.

Cette réserve d’énergie est cependant trop faible pour qu’Atoum puisse créer la vie de lui-même. Le dieu faucon Râ va alors apparaître par sa propre volonté dans le but désintéressé de venir en aide à Atoum qui rêve de créer la vie.

mélange intelligemment l’océan et les Ténèbres pour former le premier couple de dieux formé de Shou (représentant l’air) et de Tefnout (représentant l’humidité).

Shou et Tefnout vont avoir deux enfants qui seront à l’origine du monde physique : Geb (la Terre) et Nout (le ciel). À leur tour, Geb et Nout auront 4 enfants : Osiris, Seth, Nephtys et Isis (comme le montre l’arbre généalogique ci-dessous).

Arbre généalogique de la création du monde égyptien

II) La création de l’humanité par Râ

Pour illuminer le ciel et la Terre, Râ crée le Soleil en mélangeant un nouvelle fois l’océan et les Ténèbres. Il place alors ce Soleil éclatant sur sa tête et devient un dieu faucon-Soleil. Ému par son œuvre, Râ lâche une larme sur la Terre. Cette larme donne naissance à l’humanité, aux animaux et aux plantes.

Pour guider les hommes apeurés et perdus, Râ envoie son arrière-petit-fils Osiris sur Terre. Osiris devient le premier pharaon de l’humanité et prends sa tâche très à cœur : il amène prospérité et paix au royaume d’Égypte. Osiris est adoré par son peuple et les hommes deviennent civilisés et heureux.

Le succès d’Osiris va provoquer beaucoup de jalousie et de rancœur chez son frère Seth, si bien que celui-ci va tuer Osiris. Sans pharaon bienveillant régnant sur eux, les humains vont connaître une ère de terreur et de peur. Les humains iront jusqu’à renier leurs dieux et à les haïr.

Parti visiter les étoiles loin de la Terre, Râ va découvrir à son retour une humanité pécheresse et blasphématrice.

Râ envoie alors son œil détruire l’humanité. Ce même œil qui a créé l’ensemble des humains d’une larme se transforme en une déesse lionne guerrière, Sekhmet. Sekhmet descend des cieux jusqu’à la Terre pour annihiler l’ensemble de l’humanité.

La déesse Sekhmet-HathorLa déesse lionne Sekhmet, née de l’œil de Râ va rapidement commencer à aimer sa mission et prendre du plaisir dans le massacre commandé par Râ.

Heureusement pour l’humanité, avant Sekhmet n’ait eu le temps de terminer son œuvre, Râ se prend pitié pour ses chers enfants et leur pardonne complétement leur haine pour lui.

Il rappellera donc Sekhmet sur Terre et laissera aux humains leur libre arbitre : Râ accepte les hommes tels qu’ils sont, ce qui inclut la part de méchanceté et de cruauté en eux.

3) Le créateur « Dieu » dans la Bible

Dieu dans la Bible des chrétiens crée le monde en 7 jours.

Nous appellerons ici le créateur « Dieu », mais notons tout de même que le créateur du monde est « Allah » dans le Coran des musulmans et « Yahvé » dans la Torah des juifs.

I) La création du monde par Dieu

Le premier jour, Dieu crée la Terre. Il donne à la Terre la lumière. Dieu crée la lumière, de façon à ce que le jour et la nuit alternent sur le monde de façon égale.

Le deuxième jour, Dieu crée les cieux et le firmament pour encadrer son œuvre.

Le troisième jour, Dieu retire une importante quantité d’eau de la Terre. Avec cette eau, Dieu crée des mers pour séparer les continents. De plus, grâce à cette eau, Dieu crée les lacs, les rivières et les fleuves, ce qui lui permet de créer aussi la nature, les arbres et les fruits.

Le quatrième jour, Dieu crée les saisons et les étoiles.

Le cinquième jour, Dieu crée les poissons et les oiseaux. Ils dotent ceux-ci d’organes pour qu’ils puissent se reproduire entre eux.

Le sixième jour, Dieu crée les animaux domestiques, les serpents et les reptiles. Dieu crée aussi le jardin d’Éden qu’il donne au premier homme Adam fait à son image. Il donne à Adam une compagne : Ève, la première femme créée à partir d’une côte d’Adam.

Le septième jour, Dieu est épuisé par sa création, il se reposa donc. Ce jour de repos à la fin de la dure semaine de labeur est présent dans les trois grandes religions monothéistes. Ce jour est le « vendredi » pour l’islam, le « samedi » pour le judaïsme et le « dimanche » pour le christianisme.

Dieu créant l'hommeL’homme est créé à l’image de Dieu pour qu’il veille sur la création de celui-ci en son absence. Il habitera avec Ève dans le jardin d’Éden où il ne manquera de rien.

II) Le jardin d’Éden

Suite à la création du monde, Adam et Ève peuvent vivre paisiblement dans le jardin d’Éden.

Dieu leur donnera le droit de donner des ordres aux animaux et de faire tout ce qu’ils désirent sauf une chose : ils n’ont pas le droit de manger le « fruit défendu » de l’arbre au centre du jardin. Dieu leur explique que s’ils mangeaient de ce fruit, ils mourraient.

Cependant le serpent va tenter Ève en lui promettant que si elle mange le fruit défendu, elle ne mourrait pas et deviendrait même l’égal de Dieu. Doutant pour la première fois de Dieu et pensant que celui-ci leur cache quelque chose, Ève cède. Elle mange le fruit défendu et convainc Adam d’en faire autant.

Ainsi, Adam et Ève eurent accès à la connaissance de Dieu. Ils découvrirent qu’ils étaient nus et décidèrent de se cacher. Quand Dieu revint dans le jardin, il trouva Adam et Ève cachés. Il leur demanda donc pourquoi ils se cachaient.

Adam répondit qu’ils avaient eu peur car ils étaient nus. Dieu compris alors qu’ils tout deux mangé le fruit interdit.

Pour les punir, Dieu les maudits. Adam, l’homme, devrait travailler dans des conditions difficiles pour obtenir de l’agriculture juste assez de nourriture pour nourrir sa famille. Ève, la femme, devrait enfanter dans la douleur et être soumise à son mari.

Enfin, Dieu les rendit mortels et les chassa du jardin d’Éden.

Le serpent tentant Adam et EveLe serpent du jardin d’Éden est l’incarnation de la tentation. Celui-ci ne gagne pas beaucoup en convainquant le couple originel de douter de Dieu puisque Dieu le punit également. Le serpent est alors condamné à ramper sur le sol et à être l’ennemi de l’homme et de la femme pour l’éternité.

4) Le dieu créateur « Odin » dans la mythologie scandinave

Dans la mythologie nordique, il n’y a au commencement qu’un vide originel, le Ginnungapag. Le néant Ginnungapag est bordé au sud par le domaine du feu et de la chaleur Muspellheim et au nord par le Niflheim, le monde de la glace et du froid.

Bagues égyptiennes pharaon, œil de Râ

I) Situation initiale du monde

Après de multiples rencontres entre la chaleur du Muspellheim et le froid du Niflheim, deux êtres vont naître des forces opposées du feu et de la glace : le géant Ymir et la vache Audhumla.

Le Ginnungapag, le Muspellheim et le NiflheimDurant des millions d’années, la chaleur et le froid vont se rencontrer dans le néant Ginnungapag, formant le progressivement le corps du géant Ymir.

La vache Audhumla va protéger le jeune Ymir en l’allaitant. Par la même occasion, en reprenant des forces en léchant la glace du monde du froid Niflheim, Audhumla va provoquer la naissance du géant Buri qui se libéra de la glace réchauffée par la langue d’Audhumla.

Ymir et Buri vont avoir chacun de leur côté plusieurs enfants qui formeront la race des géants.

Deux de ces géants, le géant Burr et la géante Bestla vont engendrer ensemble les trois premiers dieux : Odin, Vili et Vé.

Devenus adultes, Odin, Vili et Vé reprocheront à Ymir d’être violent avec tous et le décapiteront. Les autres géants se noyerons alors tous dans le sang d’Ymir excepté deux qui réussiront à utiliser un tronc d’arbre comme un radeau : Bergelmir et sa femme. Ces deux géants créeront la race des géants des glaces et des géants de feu, les jötnar.

II) La création des 9 mondes nordique

À partir de la dépouille géante d’Ymir, Odin et ses frères purent alors librement créer le monde :

  • Avec la chaire d’Ymir, ils créèrent la Terre au centre du vide Ginnungagap.
  • Avec son sang, ils créèrent les lacs, les fleuves et les océans.
  • Avec son cerveau, ils créèrent les nuages.
  • Avec son crâne, ils créèrent le paradis.
  • Avec ses cheveux, ils créèrent les plantes.
  • Avec ses os, ils créèrent les montagnes et les collines.
  • Avec les éclats d’os restants et ses dents, ils créèrent les rochers et les pierres.
  • Enfin, ils illuminèrent ce monde avec des étincelles venues du monde de feu Muspellheim. Deux de ces étincelles se distinguèrent particulièrement et devinrent le Soleil et la Lune.

Quand tout fut terminé, Odin et ses frères partirent se promener au bord de la mer.

Ils rencontrèrent alors deux arbres couchés sur le rivage : un frêne et un orme. Odin offrit à ces deux arbres le souffle de la vie. Vili leur offrit une part de sa connaissance et un peu d’esprit. Vili leur offrit cinq sens.

Ainsi, du frêne naquit Ask, le premier homme et de l’orme naquit Embla, la première femme. Odin donna à Ask et à Embla le monde de Midgard qui deviendra le monde des humains.

Leur création des hommes achevée, les trois frères se rendirent compte que des petits vers été nés de la chaire d’Ymir. Bien que ces petits êtres soient laids et malodorants, Odin décida tout de même de les aider en leur donnant une apparence plus noble et en augmentant leur intelligence : les nains étaient nés à leur tour.

Pour que le monde soit parfaitement équilibré, Odin et ses frères nourrirent un arbre, Yggdrasil, pour qu’il atteigne une taille assez élevée pour supporter le poids du monde divisé en 9 parties sur ses branches. Les 9 parties de ce monde furent réparties sur 3 niveaux de branches (comme le montre l’image ci-dessous).

Ces mondes furent connectés entre eux par un pont arc-en-ciel, le Bifröst. Quant à lui, l’arbre fut surveillé par un serpent gigantesque, Nidhögg.

Les trois mondes supérieurs :

  1. Álfheim, le monde des Alfes lumineux, des êtres de pure magie nés en même temps qu’Ymir.
  2. Ásgard, le monde des dieux Ases, les dieux de la famille d’Odin.
  3. Muspellheim, le monde des géants de feu.

Les trois mondes intermédiaires :

  1. Vanaheim, le monde des dieux Vanes, les dieux magiques s’étant autocréés de la famille de Frigg, l’épouse d’Odin.
  2. Midgard, le monde des hommes.
  3. Nidavellir, le monde des nains et des Alfes noirs (des Alfes lumineux déchus).

Les trois mondes inférieurs :

  1. Jötunheim, le monde des géants du glace.
  2. Niflheim, le monde de l’obscurité, de la brume et du froid réservé aux morts traîtres et aux morts parjures.
  3. Helheim, le monde-enfer des morts n’ayant pas péris au combat.

Les 9 mondes de la mythologie nordique

Adoptez un dieu créateur !

Nous venons de voir ensemble :

  • La définition de ce qu’est un démiurge
  • Les trois exemples des récits démiurgiques de Râ, Dieu et Odin

Ainsi, vous savez tout des déités créatrices d’univers appelés démiurges.

Arrivé ici, si vous trouvez vous aussi les récits mythologiques antiques grandioses, il serait dommage que vous passiez à côté d’objets expertement inspirés des mythes de l’Égypte antique !

Si vous souhaitez avoir dans votre demeure LA pièce maitresse de toute décoration d’intérieure grâce à une subtile touche d’Égypte antique : rien de mieux que nos tableaux égyptiens ! Pour les découvrir, cliquez simplement sur l’image ci-dessous.

Tableaux égyptiens pyramides, pharaon, trône, Néfertiti


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés

Newsletter

Recevez nos articles dans votre boite email.